Fernandez quitte le navire

  • A
  • A
Fernandez quitte le navire
Partagez sur :

Luis Fernandez a indiqué ce jeudi qu'il ne prolongerait pas son contrat de sélectionneur d'Israël, lequel prendra fin le 31 décembre prochain. L'ancien entraîneur du Paris Saint-Germain assure être satisfait de son parcours en éliminatoires de l'Euro 2012 malgré la non-qualification, mais regrette le climat de défiance qu'il y avait à son égard.

Luis Fernandez a indiqué ce jeudi qu'il ne prolongerait pas son contrat de sélectionneur d'Israël, lequel prendra fin le 31 décembre prochain. L'ancien entraîneur du Paris Saint-Germain assure être satisfait de son parcours en éliminatoires de l'Euro 2012 malgré la non-qualification, mais regrette le climat de défiance qu'il y avait à son égard. Luis Fernandez ne sera plus l'entraîneur d'Israël en 2012. En fin de contrat le 31 décembre, l'ancien coach parisien "ne désire pas continuer" l'aventure, a-t-il avoué sur les ondes de RMC ce mardi. Arrivé aux commandes de la sélection en mars 2010, il s'était vu confier comme principale mission de qualifier Israël à l'Euro 2012. L'objectif n'a pas été atteint. Dans le groupe F des éliminatoires, les Bleu et Blanc ont pourtant eu la chance de ne pas tomber sur un gros poisson du football européen, la Grèce et la Croatie ayant été leurs principaux adversaires. Ils ont finalement terminé ce mini-championnat de qualification à la troisième place du classement, à huit points des Hellènes et à six des demi-finalistes de la Coupe du monde 1998. Climat de défiance Depuis quelques jours, il se murmurait pourtant que les gros bonnets de la fédération israélienne comptaient prolonger son contrat. Début janvier 2012, ces derniers devaient statuer sur l'avenir du Français, qui attendait quant à lui, à en croire certaines sources proches de l'intéressé, la décision de ses dirigeants pour continuer ou non à la tête de la sélection. La discussion a eu lieu plus tôt. "On a échangé avec le président de la fédération pour faire le bilan du travail fourni depuis un an et demi. Je pense que je ne vais pas continuer l'aventure", a-t-il affirmé ce jeudi. Satisfait de la performance de sa "jeune équipe", Luis Fernandez n'a pas jugé catastrophique cette non-qualification au championnat d'Europe des nations, mais a déploré le climat de défiance à son égard. "On est remis en cause systématiquement. On ne peut pas travailler. J'arrive à la fin de mon contrat. Je ne désire pas continuer." L'ancien technicien du PSG n'entend pas s'asseoir à nouveau sur un banc d'entraîneur d'ici l'été 2012. D'ici là, il a expliqué qu'il allait se concentrer sur sa carrière de consultant télé et radio.