Federer sans trembler

  • A
  • A
Federer sans trembler
Partagez sur :

Roger Federer n'a pas eu à forcer son talent vendredi à Bâle pour venir à bout d'Andy Roddick (6-3, 6-2). Une 21e victoire en 23 matches face à l'Américain, qui permet au Suisse, quadruple vainqueur de l'épreuve, de retrouver dans le dernier carré son compatriote Stanislas Wawrinka. Vainqueur dans la douleur de Marcos Baghdatis (2-6, 6-2, 6-3), Novak Djokovic affrontera quant à lui le Japonais Kei Nishikori.

Roger Federer n'a pas eu à forcer son talent vendredi à Bâle pour venir à bout d'Andy Roddick (6-3, 6-2). Une 21e victoire en 23 matches face à l'Américain, qui permet au Suisse, quadruple vainqueur de l'épreuve, de retrouver dans le dernier carré son compatriote Stanislas Wawrinka. Vainqueur dans la douleur de Marcos Baghdatis (2-6, 6-2, 6-3), Novak Djokovic affrontera quant à lui le Japonais Kei Nishikori. Sans compétition depuis sa demi-finale perdue face à Novak Djokovic à l'US Open, Roger Federer n'a pas tardé à retrouver le rythme dans son jardin de Bâle. Déjà vainqueur à quatre reprises du tournoi de sa ville natale (2006, 2007, 2008, 2010), le Suisse a obtenu vendredi son billet pour les demi-finales de l'épreuve. Pour atteindre ce dernier carré, l'ancien numéro un mondial a corrigé sa victime préférée, Andy Roddick, à qui il a infligé une 21e défaite en 23 confrontations (6-3, 6-2). Face à l'Américain, le Bâlois ne s'est plus incliné depuis 2008 lors d'un quart de finale du tournoi de Miami. Vendredi sur les terres du Suisse, A-Rod a subi une correction. Apparemment bien en jambes, après ses deux succès face à Potito Starace (7-6, 6-4) et Jarkko Nieminen (6-1, 4-6, 6-3), Federer n'a eu besoin que d'une petite balle de break pour faire la différence dans la première manche (6-3). Démobilisé, Roddick subit d'entrée de deuxième manche la pression de son adversaire et concède de nouveau son service (2-0). "Rodger" a de nouveau pris l'avantage et ne le lâchera plus. Une finale Federer-Djokovic ? Serein, l'enfant du pays s'impose en un peu plus d'une heure et deux manches pour le moins expéditives (6-3, 6-2). Roddick tentera de se consoler la semaine prochaine au Masters 1000 de Paris-Bercy où il affrontera Milos Raonic ou Julien Benneteau pour son entrée en lice. Avant de rejoindre l'enceinte parisienne, Federer a quant à lui encore du travail ce week-end avec une demi-finale face à Stanislas Wawrinka, qui devrait ravir le public helvétique, et une éventuelle finale de rêve face à Novak Djokovic. De retour sur les courts après sept semaines d'arrêt en raison d'une blessure au dos, le Serbe a de son côté concédé son deuxième set dans le tournoi face à Marcos Baghdatis (après celui perdu lors du 1er tour face à Xavier Malisse). En manque de rythme dans la première manche, perdue en une demi-heure face au Chypriote, le "Djoker" a peu à peu retrouvé ses sensations pour s'imposer (2-6, 6-2, 6-3). Le numéro un mondial retrouvera le Japonais Kei Nishikori dans le dernier carré, qui, à moins d'une immense surprise, ne devrait pas lui poser trop de problème avant de défier Federer dans son jardin.