Federer sans les formes

  • A
  • A
Federer sans les formes
Partagez sur :

Sans faute pour Roger Federer en phase de poules du Masters de Londres. Après avoir battu Jo-Wilfried Tsonga et Rafael Nadal, le Suisse a remporté son troisième match en disposant de l'Américain Mardy Fish en trois manches (6-1, 3-6, 6-3). Assuré de la première place de son groupe, le n°4 mondial pourrait retrouver Novak Djokovic en demi-finales.

Sans faute pour Roger Federer en phase de poules du Masters de Londres. Après avoir battu Jo-Wilfried Tsonga et Rafael Nadal, le Suisse a remporté son troisième match en disposant de l'Américain Mardy Fish en trois manches (6-1, 3-6, 6-3). Assuré de la première place de son groupe, le n°4 mondial pourrait retrouver Novak Djokovic en demi-finales. Deux jours après sa démonstration face à Rafael Nadal (6-3, 6-0), Roger Federer a décroché ce jeudi une troisième victoire en autant de matches disputés en phase de poules du Masters de Londres. Sa nouvelle victime, Mardy Fish, l'a titillé le temps d'un set mais a fini par céder en trois manches (6-1, 3-6, 6-3). L'Américain quitte donc la capitale anglaise avec trois défaites en poche pour sa première participation au rendez-vous des maîtres. Roger Federer, lui, en est à sa dixième apparition consécutive, à deux longueurs du record en la matière détenu par Ivan Lendl (12), et a déjà cinq titres à son palmarès. Assuré de la première place de son groupe, le Suisse s'est présenté sur le court sans pression, soucieux tout de même du travail bien fait. Mais il a en partie rempli sa mission dans ce match sans enjeu. Tout n'a pas été parfait, comme les nombreuses balles de break qu'il a eu à écarter (neuf au total), les fautes en fond de court plus nombreuses que lors de ses deux premiers matches (21 pour 28 coups gagnants) et surtout un deuxième set à oublier. Si bien que le scénario de la rencontre ressemblait beaucoup à celui du match contre Tsonga. Après une première manche solide contre un adversaire généreux en fautes directes, Federer a subi la pression de Fish sur son engagement. Plus agressif en retour, l'Américain s'est procuré des balles de break dans chacun des jeux de service du Suisse. Logique donc qu'il ait converti l'une d'entre elles. Mais il en aurait fallu plus au n°6 mondial pour s'offrir une deuxième victoire contre Federer en huit confrontations. Le coup d'accélérateur du Bâlois à l'entame du dernier set, avec un break rapide, lui a permis de s'envoler tranquillement vers le gain du match. Ce nouveau succès prolonge sa série en cours: invaincu depuis sa défaite en demi-finale de l'US Open contre Novak Djokovic en septembre, il compte désormais quinze victoires consécutives avec ses deux titres à Bâle, à Paris-Bercy et en Coupe Davis, soit sa meilleure série depuis le début de la saison. Et quand Federer remporte ses trois matches de poules, ce qu'il réussit pour la sixième fois, il n'est forcément pas loin de la victoire.