Fauconnet, le Grand Chelem !

  • A
  • A
Fauconnet, le Grand Chelem !
Partagez sur :

Un exploit, un vrai. Thibault Fauconnet s'est couvert d'or lors des championnats d'Europe de shot-track. Le Dijonnais de 25 ans a tout simplement remporté les quatre courses de la compétition, et logiquement le classement général. Une performance jamais réalisée auparavant. "C'est l'aboutissement de toutes ces années de travail", a-t-il expliqué.

Un exploit, un vrai. Thibault Fauconnet s'est couvert d'or lors des championnats d'Europe de shot-track. Le Dijonnais de 25 ans a tout simplement remporté les quatre courses de la compétition, et logiquement le classement général. Une performance jamais réalisée auparavant. "C'est l'aboutissement de toutes ces années de travail", a-t-il expliqué. Seul en piste ! A Heerenveen, théâtre des championnats d'Europe de short-track, il y avait Thibault Fauconnet et les autres. Dix ans après le dernier français Bruno Loscos, le Dijonnais a remporté le classement général de l'épreuve. Mais il ne s'est pas arrêté là. Fauconnet a tout simplement remporté toutes les courses de la compétition. Un exploit sans précédent. Le vice-champion d'Europe 2010 s'est d'abord imposé sur le 1500 mètres vendredi, puis sur le 500 mètres samedi, avant de compléter son Grand Chelem lors de la dernière journée avec le 1000 mètres, et le 3000 mètres. Chapeau. "Mon but était de gagner le 1000 mètres, a expliqué Fauconnet, 25 ans, sur France Info. Je me suis imposé, donc j'étais sûr de remporter le classement général. Après, je n'avais plus de pression pour la Super finale, sur le 3000 mètres. Je suis le premier athlète à remporter toutes les courses sur un championnat. C'est l'aboutissement de toutes ces années de travail. C'est super gratifiant. C'est génial." Fauconnet termine en tête du classement général avec le score maximal, 136 points, devant le Letton Haralds Silovs (50 points) et le Néerlandais Sjinkie Knegt (47 points). Parmi les autres français, Maxime Chataignier termine 5e du 1000 mètres et 17e du classement général, tandis que Jérémy Masson prend la 29e place sur le 1000 mètres et la 14e place au général. La seule fausse note du week-end est l'élimination du relais tricolore en demi-finale samedi, sur chute de Fauconnet. De quoi rappeler de mauvais souvenirs au Dijonnais, qui avaient été privé sur ce même incident, courant dans la discipline, d'une demi-finale olympique sur le 500 mètres en février dernier à Vancouver. On peut dire que la déception est effacée.