Farrar, le plus véloce

  • A
  • A
Farrar, le plus véloce
Partagez sur :

Tyler Farrar a remporté mercredi la 11e étape du Tour d'Espagne disputée entre Murcie et Caravaca de la Cruz. L'Américain de la formation Garmin s'est imposé au sprint devant le Belge Philippe Gilbert (Silence-Lotto) et l'Italien Marco Marcato (Vacansoleil). Alejandro Valverde conserve la tête du classement général avec 7 secondes d'avance sur Cadel Evans.

Tyler Farrar a remporté mercredi la 11e étape du Tour d'Espagne disputée entre Murcie et Caravaca de la Cruz. L'Américain de la formation Garmin s'est imposé au sprint devant le Belge Philippe Gilbert (Silence-Lotto) et l'Italien Marco Marcato (Vacansoleil). Alejandro Valverde conserve la tête du classement général avec 7 secondes d'avance sur Cadel Evans.Si Mark Cavendish dominait de la tête et des épaules les arrivées massives sur le Tour de France en juillet dernier avec six victoires, aucun autre sprinteur ne prend pour le moment le dessus à l'occasion de cette Vuelta. Après le succès de Tyler Farrar, le huitième de sa saison, ce mercredi à Caravaca de la Cruz devant Philippe Gilbert et Marco Marcato, cinq funambules des sprints ont inscrit leur nom au palmarès de l'édition 2009: Gerald Ciolek, Greg Henderson, Andre Greipel par deux fois et Borut Bozic. Avec encore Oscar Freire, qui a annoncé sa retraite à l'issue de la saison 2010, Tom Boonen et Daniele Bennati muets depuis le grand départ d'Assen aux Pays-Bas, ce sont autant de potentiels vainqueurs d'étape.Avant la journée de repos bien méritée et la grande explication des deux prochaines étapes, le peloton traversait ce mercredi la région de Murcie. Le 11e tronçon, qui emmenait les coureurs jusqu'à Caravaca de la Cruz, proposait un profil relativement accidenté avec deux ascensions répertoriées: l'Alto Collado Bermejo (1ère catégorie) et l'Alto Campo de San Juan (2e catégorie), placé à 50 kilomètres de l'arrivée. C'est simplement la deuxième fois que la Vuelta fait escale à Caravaca de la Cruz. En 2004, David Zabriskie s'était imposé en solitaire. Ce jour-là, l'Américain avait bénéficié de la temporisation du peloton qui attendait Alejandro Valverde, victime d'une chute.Moncoutié de nouveau meilleur grimpeurLe leader de la Caisse d'Epargne a rejoint sans encombre la ligne d'arrivée ce mercredi après une journée paisible sur les routes de sa région natale, avec la présence tutélaire de Miguel Indurain. Son illustre prédécesseur a en effet choisi de suivre les coureurs dans les voitures officielles. Bien protégé par son équipe, le Murcian peut donc préparer avec minutie les deux prochaines étapes après le jour de repos. Lors des ascensions finales de l'Alto de Velefique vendredi et de la Sierra Nevada samedi, Valverde se battra pour accroître son avance sur ses poursuivants, en premier lieu Cadel Evans, l'Australien ne comptant que sept secondes de retard au classement général.Après avoir abandonné la veille son maillot de meilleur grimpeur à David De La Fuente, David Moncoutié a récupéré son bien. Le coureur de la formation Cofidis, membre de l'échappée du jour en compagnie de Amets Txurruka (Euskaltel) et Johnny Hoogerland (Vacansoleil), a franchi en tête les deux difficultés du jour. Le Français possède désormais 14 points d'avance sur l'Espagnol de l'équipe Skil-Shimano. Un autre Tricolore a pointé le bout de son nez en fin d'étape, Rémi Di Grégorio. Une fois les trois fuyards repris, le grimpeur de la Française des Jeux est parti en contre, avant de baisser pavillon à 15 kilomètres de l'arrivée.