Fall: "Un peu à l'envers"

  • A
  • A
Fall: "Un peu à l'envers"
Partagez sur :

De retour au jeu vendredi, à Colombes, après plusieurs semaines d'indisponibilité, qui lui valent de ne pas être retenu avec le XV de France, Benjamin Fall n'a pu éviter au Racing-Métro 92 de concéder ses premiers points à domicile (18-18) de la saison face à l'Usap. Une deuxième sortie à Yves-du-Manoir sans essai qui confirme la passe délicate des Franciliens.

De retour au jeu vendredi, à Colombes, après plusieurs semaines d'indisponibilité, qui lui valent de ne pas être retenu avec le XV de France, Benjamin Fall n'a pu éviter au Racing-Métro 92 de concéder ses premiers points à domicile (18-18) de la saison face à l'Usap. Une deuxième sortie à Yves-du-Manoir sans essai qui confirme la passe délicate des Franciliens. Benjamin, comment avez-vous vécu votre retour à la compétition vendredi après plusieurs semaines d'indisponibilité ? J'attendais ça depuis le début de la semaine ! J'ai eu de bonnes sensations, j'étais un peu court sur la fin avec un début de crampes. Il y a encore quelques automatismes à retrouver, mais globalement c'est pas mal. Le Racing a concédé ses premiers points de la saison à Yves-du-Manoir vendredi face à l'Usap (18-18). Est-ce un coup d'arrêt ? On reste un peu sur notre faim mais on ne va pas faire les difficiles. Perpignan était un peu au-dessus ce soir (vendredi). Ils étaient en place défensivement, solides, ils nous ont ralenti les ballons. On a fait dix bonnes premières minutes, mais après on s'est endormi... On parvient à prendre le large avant la mi-temps (15-6), mais on laisse en route pas mal de points au pied. On a buté, buté sur cette défense. On a terminé quand même sur dix bonnes dernières minutes. On aurait pu tuer le match sur deux actions, mais... Le bilan est très mitigé. "Ce n'est pas inquiétant, c'est surtout frustrant..." Après le repos, votre équipe a joué tous ses ballons avec beaucoup d'intentions. Votre équipe n'a pas fait les bons choix tactiques selon vous ? Oui, je pense, notamment en seconde période. On joue un peu à l'envers, c'est difficile. On manque de communication, après, on n'a peut-être pas suffisamment joué au pied derrière. On s'est contenté d'un jeu au pied d'occupation, Porical, lui, renvoyait et trouvait de bonnes touches avec le vent, ils jouaient dans notre camp. On n'a peut-être pas assez joué de chandelles pour les mettre sous pression et jouer des pénalités ou des mêlées dans leur propre camp pour lancer notre jeu. Deux matches à domicile et deux matches sans essai, est-ce inquiétant ? Ce n'est pas inquiétant, c'est surtout frustrant. Il y a des matches riches en essais, d'autres moins... On va essayer de remédier à ça. Durant la semaine, on s'était dit qu'il faudrait oser, jouer au large... On en a joué beaucoup au large, mais on a tombé beaucoup de ballons. Il va falloir revoir tout ça. Le match de jeudi (à Agen) arrive vite, il nous tient particulièrement à coeur et il faudra récupérer ces deux points perdus. Avec une journée de repos en plus, qui pourrait compter... C'est sûr avec le rythme des matches qui s'enchaînent, ça peut faire la différence, mais en tout cas, je le répète on aura à coeur de faire une grosse performance là-bas.