Face à McCaw, face à la meute...

  • A
  • A
Face à McCaw, face à la meute...
Partagez sur :

Si le XV de France concocté par Marc Lièvremont pour le choc de samedi, à l'Eden Park, est injustement taxé d'équipe B, il n'y a en revanche aucun doute sur la valeur des All Blacks qui feront face aux Bleus lors de ce choc. Autour d'un Richie McCaw soucieux d'honorer comme il se doit sa 100e sélection, ce sont parmi les meilleurs joueurs de la planète qui défieront Dusautoir et les siens. Décryptage ligne par ligne de ces monstres par les joueurs français eux-mêmes.

Si le XV de France concocté par Marc Lièvremont pour le choc de samedi, à l'Eden Park, est injustement taxé d'équipe B, il n'y a en revanche aucun doute sur la valeur des All Blacks qui feront face aux Bleus lors de ce choc. Autour d'un Richie McCaw soucieux d'honorer comme il se doit sa 100e sélection, ce sont parmi les meilleurs joueurs de la planète qui défieront Dusautoir et les siens. Décryptage ligne par ligne de ces monstres par les joueurs français eux-mêmes. "Ils sont dangereux parce que ce sont les All Blacks." Thierry Dusautoir, même s'il sait la valeur et l'aura d'un Richie McCaw au sein des All Blacks, ne s'arrête pas au seul capitaine et flanker néo-zélandais lorsqu'il s'agit de mesurer la somme des talents individuels, qui composent le groupe de Graham Henry. Maxime Mermoz, qui joua pourtant au côté d'un certain Dan Carter, sait à quel point la meilleure équipe du monde, ou supposée comme tel, regorge de joueurs d'exception: "On fait des focus sur Carter ou Williams (Sonny Bill), mais on peut s'arrêter et parler de tous leurs joueurs parce que tous apportent quelque chose. C'est impossible de parler d'un joueur plus qu'un autre, vu qu'ils évoluent tous à un très haut niveau. Quelque soit la composition qu'ils mettent, ils ne peuvent pas se tromper. Ils sont tous techniques et physiques. Même quand ils mettent des centres aux ailes, ils sont aussi performants" Ligne par ligne, ces All Blacks sont constellés d'étoiles. -------------------------------------------------------------------- Talonneur - Keven MEALAMU (Par William Servat): "Avec Andrew Hore, ce sont deux grands talonneurs. Mais je trouve personnellement que Mealamu a plus de gaz dans le jeu et pour l'avoir déjà joué, je l'ai trouvé plus efficient." Piliers - Owen FRANKS / Tony WOODCOCK (Par Fabien Barcella et Jean-Baptiste Poux): (F.B.) "Les avants néo-zélandais ont un positionnement spécifique au niveau des appuis, qu'ils travaillent tous depuis qu'ils sont cadets. C'est ce qui les rend très performants. Au niveau de la première ligne, c'est costaud." (J.-B. P) "Franks est un pilier massif, que je n'ai jamais affronté. Il va falloir s'accrocher, tout donner, ça va être difficile. On sent que leur technique est travaillée et qu'ils possèdent tous la même attitude, c'est propre, une très belle position. Mais il y a autant de vice que les autres. C'est une première ligne dense, gaillarde, comme toutes les premières lignes chez les All Blacks." Deuxième ligne - Brad THORN (Par Pascal Papé): "C'est un deuxième ligne de très, très haut niveau ; il a une expérience énorme, un style assez dur, avec un profil à la Bakkies Botha, mais qui sait aussi alterner, bon joueur de ballon, assez perforateur, costaud sur la touche et bon sur la mêlée aussi parce que je crois qu'il joue à droite. "Il a 36 ans et il a l'expérience pour lui, chez les Blacks, il est indéboulonnable, il y a lui et les autres." Troisième ligne - Richie MCCAW (Par Imanol Harinordoquy): "C'est un très bon joueur, qui sait flirter avec la limite. On a dû commencer à peu près en même temps, moi, j'ai soixante-dix sélections, lui atteint les 100 ; j'ai dû en rater quelques unes ou il a joué beaucoup plus de matches que moi (rires)." "Pour en avoir parlé avec les locaux, il est vraiment la figure à laquelle s'identifie les Néo-Zélandais, ce n'est pas Dan Carter ou d'autres joueurs plus spectaculaires. C'est lui, le besogneux, le vaillant, celui qui rameute son équipe. Il y a un respect immense pour lui ici. On se rend compte que c'est vraiment le patron du rugby, ici." "C'est un joueur charismatique, on le sent, quand il joue et quand il n'est pas là, ce n'est plus tout à fait la même équipe, ou en tout cas quand elle a des problèmes, elle réagit mieux quand il est là. C'est un leader, qui amène de la confiance à ses coéquipiers. Et puis surtout, c'est un bon joueur, qui sait flirter avec la limite, surtout avec l'évolution des règles, il se régale..." -------------------------------------------------------------------- Demis - Dan CARTER (Par Maxime Mermoz): "Un joueur comme Dan, malgré le score fleuve des Blacks face au Japon (Carter était absent lors de ce match, ndlr), on voit qu'il leur fait du bien par le tri des ballons et le choix de l'orientation de leur jeu. Sur un match comme celui-là, ils s'en sortent beaucoup grâce à leurs individualités, mais Dan est un joueur qui sait apprécier parfaitement temps forts et temps faibles, et avec très peu de déchet technique." "Depuis son passage à Perpignan, il a toujours prouvé qu'il restait l'un des meilleurs au monde parce qu'il est régulier et toujours juste dans ses choix." Trois-quarts centre - Conrad SMITH / Ma'a NONU (Par Aurélien ROUGERIE): "Smith, je le vois jouer depuis un moment, c'est un joueur très complet, très mobile, qui est étincelant, qui a beaucoup de technique pour lui, il plaque bien, il fait bien jouer après lui, il défend bien, je crois que c'est un joueur que j'aime bien parce qu'il n'a que très peu de défauts, tout simplement." "Nonu, c'est quelqu'un qui ne me surprend qu'à moitié, c'est un grand compétiteur, il a ses qualités de perce-muraille et physique, qui font que ça va être un joueur à surveiller de près samedi. J'ai de la chance, c'est Max (Mermoz) ou Morgan, qui s'y colleront ; mais en tout cas, quelqu'un de difficile à prendre, difficile à plaquer, évidemment, il faudra être vigilant, comme un peu tous ses joueurs."