Fabregas "très heureux" mais...

  • A
  • A
Fabregas "très heureux" mais...
Partagez sur :

Alors que la presse espagnole l'annonce à Barcelone la saison prochaine, Cesc Fabregas a remis les choses au clair. Oui, un transfert au Barça lui "garantirait des titres" mais non, "aucune décision" n'a encore été prise. "Je suis très heureux là où je suis", a assuré ce mercredi le milieu d'Arsenal.

Alors que la presse espagnole l'annonce à Barcelone la saison prochaine, Cesc Fabregas a remis les choses au clair. Oui, un transfert au Barça lui "garantirait des titres" mais non, "aucune décision" n'a encore été prise. "Je suis très heureux là où je suis", a assuré ce mercredi le milieu d'Arsenal. "Oui, c'est vrai, Cesc veut aller au Barça." Ce n'est pas son agent qui le dit, ni même un dirigeant blaugrana qui voudrait mettre la pression sur Arsenal, mais Bacary Sagna, coéquipier de Cesc Fabregas chez les Gunners, qui n'a aucun intérêt à mentir dans cette histoire. Le latéral droit français a même ajouté dans les colonnes du tabloïd The Sun que l'international espagnol "veut retrouver son pays natal, sa ville, sa famille. Il veut jouer dans l'une des meilleures équipes du monde, le F.C. Barcelone, et c'est compréhensible." D'autant plus qu'il connait très bien la maison, lui qui a quitté Barcelone en 2003 pour rejoindre, très jeune, le club londonien managé par Arsène Wenger. Son retour chez les Blaugrana ne surprendrait personne étant donné qu'il est annoncé tous les étés depuis deux ou trois ans. Mais rien n'est encore fait, malgré ce qu'annonce depuis plusieurs jours la presse espagnole. A l'occasion d'un événement promotionnel, ce mercredi, le milieu de terrain d'Arsenal a donc tenu à faire le point sur sa situation. Sans dire clairement qu'il ne voulait pas partir... "Tout cela ne dépend pas toujours du joueur""Je suis très heureux là où je suis. Toute autre chose serait de la spéculation erronée, a-t-il ainsi déclaré. Il n'y a eu aucune décision. La vérité, c'est que tout cela ne dépend pas toujours du joueur. Et pour le moment, je ne sais rien. Le Barça est la meilleure équipe au monde actuellement et il est clair qu'un transfert là-bas garantirait des titres." Les Gunners en sont, eux, privés depuis leur succès en FA Cup il y a six ans. Une situation que la frilosité des dirigeants londoniens sur le marché des transferts ces dernières saisons n'a pas arrangé. Cette année, ce sera différent, le directeur exécutif Ivan Gazidis ayant promis qu'ils allaient être "actifs". Suffisant pour convaincre Cesc Fabregas, 24 ans, de rester dans la capitale anglaise un an avant l'Euro 2012 ? "(A Arsenal) il y a une bonne équipe, un bon entraîneur et des supporters parmi les plus fidèles d'Europe, a-t-il ajouté, en précisant que toute décision concernant son avenir serait prise par le coach, Arsène Wenger. C'est lui le patron, celui qui prend les décisions. C'est lui qu'il faut interroger." Pas sûr qu'il soit vraiment ravi à l'idée de voir son capitaine plier bagages, surtout que Samir Nasri aurait lui aussi des envies d'ailleurs. Si ces deux joueurs partaient, Arsenal aurait des liquidités pour recruter d'autres joueurs. Du même niveau ? C'est moins sûr.