Fabregas et le Barça, une histoire d'A

  • A
  • A
Fabregas et le Barça, une histoire d'A
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSFERTS - L'Espagnol quitte Arsenal pour rejoindre son club formateur, le FC Barcelone.

Neuf mois. C'est à cet âge que Francesc Fabregas a assisté à son premier match de football. C'était au Camp Nou, antre du FC Barcelone. C'est peu dire que ces deux-là étaient faits pour se retrouver, 23 ans après. Le milieu de terrain espagnol, né à Vilassar de Mar, en Catalogne, est en passe de s'engager avec le Barça, le club qu'il porte dans son cœur depuis sa naissance, lui le fils et petit-fils de supporter. Après huit années passées à Arsenal, Fabregas va donc porter cette saison le maillot blaugrana, celui de l'équipe première, car ce mythique maillot bleu et rouge, "Cesc" l'a déjà porté chez les jeunes.

Retour chez son club formateur

Wenger agace Barcelone
A l'âge de 10 ans, Fabregas fait son entrée à La Masia, le célèbre centre de formation du Barça, pare lequel moult joueurs de l'effectif actuel sont passés, à commencer par le podium du dernier Ballon d'Or Fifa France Football, Lionel Messi, Andres Iniesta et Xavi Hernandez. Après avoir fait ses classes chez les jeunes équipes du Barça, Fabregas, alors ado, se laisse convaincre par Arsenal et son manager, Arsène Wenger.

A l'âge de 16 ans et 177 jours, Fabregas devient le plus jeune joueur à évoluer avec l'équipe première des Gunners, lors d'un match de la Coupe de la Ligue. L'année suivante, Fabregas débute en championnat et inscrit son premier but, battant à nouveau un record de précocité avec le club londonien. Au fil des saisons, le jeune Espagnol s'impose comme un cadre de l'équipe, dont il devient le capitaine à l'orée de la saison 2008-09, après le départ de Thierry Henry vers... le FC Barcelone.

Fabregas inscrit un but sur le coup d'envoi (à 1'05"), en 2009-10 :

Malgré le talent de son meneur de jeu, Arsenal ne parvient pas à briser l'hégémonie de Chelsea et de Manchester United en Premier League ni à jouer les tout premiers rôles en Ligue des champions, régulièrement éliminés par... le FC Barcelone. Avec Arsenal, Fabregas n’a donc remporté qu’une Coupe d’Angleterre comme titre majeur, en 2005.

En revanche, avec la sélection espagnole, Fabregas, bien que remplaçant, devient champion d'Europe puis champion du monde. En finale, entré en cours de jeu, il adresse la passe décisive à Andres Iniesta sur le seul but du match, tout au bout de la prolongation.

Fabregas délivre la passe décisive à Iniesta :

L'influence de ces coéquipiers en sélection dans son transfert n'est pas à sous-estimer. Lors de la célébration de la victoire en Coupe du monde, Gérard Piqué et Carles Puyol avaient essayé de forcer le destin en lui faisant enfiler le maillot du Barça. Fabregas avait visiblement apprécié cette blague, au goût délicieux de l'interdit...

Vendredi, Piqué et Puyol ont été les premiers à laisser des messages sans équivoque sur leur compte Twitter - "Il est là !" pour Gérard Piqué et "Bienvenue à la maison !" pour Carles Puyol -, avant même que le retour de Fabregas en Catalogne ne soit officialisé.

Piqué et Puyol piège Fabregas avec le maillot du Barça en 2010 :

De son côté, Fabregas ne s’est pas encore exprimé mais il l'avait déjà fait les années précédentes, puisque le Barça se montre pressant depuis deux ans maintenant. L'an dernier, Fabregas s'était ainsi fendu d'un communiqué dans lequel il expliquait rester à Arsenal uniquement parce que son club le souhaitait. "Je ne peux pas nier que rejoindre un club comme Barcelone m'attire. C'est le club où j'ai appris le football, c'est la ville où je suis né, celle où vivent mes amis et ma famille et un club où j'ai toujours rêvé de jouer." Après sept ans d'un mariage heureux, mais de raison, avec Arsenal, Fabregas s'apprête à vivre une histoire d'amour forcément passionnée avec le club de son cœur.