Evra rejoue en France

  • A
  • A
Evra rejoue en France
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS – Evra va faire son retour sur une pelouse française, huit mois après Knysna.

Après Nicolas Anelka, le 28 septembre dernier, l'OM va croiser à nouveau, mercredi soir, l'un des trois principaux suspendus après l'épisode de la grève de Knysna*. Patrice Evra, qui avait écopé de cinq matches de suspension pour sa responsabilité dans la "mutinerie", sera titulaire avec Manchester United, mercredi, au Stade Vélodrome, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

Lors du match aller à Chelsea, en phase de poules (0-2), les supporters marseillais n'avaient pas été tendres envers Anelka, copieusement sifflé de la première à la dernière minute. Anelka n'ayant pas disputé le match retour du 8 décembre au Vélodrome, Evra sera par conséquent le premier "coupable" à évoluer sur une pelouse française, si l’on considère que Toulalan a joué un rôle moins important dans le fiasco que le trio Anelka-Evra-Ribéry.

Evra, le capitaine de la débâcle sud-africaine, Evra la "grande gueule" aussi, qui avait parlé d'Arsenal, le plus français des clubs anglais, comme d'un "excellent centre de formation". Sera-t-il sifflé ? Sans aucun doute, mais "pas plus qu'un autre joueur de Manchester", précise le président des Yankees, Michel Tonini, dans L'Equipe. "Les histoires de l'équipe de France, ça n'intéresse personne à Marseille", ajoute-t-il. Anelka uniquement sifflé pour son ancienne appartenance au PSG ? Pas si sûr...

Ferguson : "un footballeur fantastique"

Didier Deschamps n'a en tout cas pas souhaité jeter de l'huile sur le feu. Au contraire, l'entraîneur phocéen ne veut pas "résumer Patrice Evra à ce qui s'est passé en Afrique du Sud." Il préfère insister sur le Evra joueur, qu'il a entraîné entre 2002 et 2005. "Après tout ce qu'il a fait à Monaco, j'ai été très fier de le voir rejoindre un grand club comme Manchester. Nous avons eu un rapport privilégié et ses marques de reconnaissance à mon égard m'ont touché. Il fait toujours partie des meilleurs arrières gauches du monde, mais il a vécu un gros traumatisme en Afrique du Sud." En France, Evra, qui n'a pas été rappelé par Laurent Blanc à l'occasion du match face au Brésil, restera peut-être à tout jamais comme celui, qui, un week-end de juin, a lancé la chasse au traître avant de refuser de s'entraîner.

Il en va tout autrement outre-Manche. Avec 159 rencontres disputées en Premier League - soit plus qu'Eric Cantona -, trois titres de champion et une Ligue des champions, Evra jouit d'une belle reconnaissance, notamment au sein de son club, avec lequel il vient de prolonger jusqu'à la fin de saison 2013-14. "Il s'agit du meilleur latéral gauche dont dispose la France et l'un des meilleurs au monde", avait plaidé son entraîneur, Sir Alex Ferguson, avant France-Brésil. "Je n'ai aucun doute là-dessus. C'est un footballeur fantastique." Un footballeur fantastique qui va donc rejouer en France à défaut, pour le moment, de rejouer "pour" la France...

*Anelka avait été suspendu pour 18 matches, Evra pour 5, Franck Ribéry pour 3 et Jérémy Toulalan pour un match seulement.