Evra et Gallas, au rapport !

  • A
  • A
Evra et Gallas, au rapport !
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Evra et Gallas ont été entendus par la commission d'information.

EQUIPE DE FRANCE - Evra et Gallas ont été entendus par la commission d'information. La fameuse commission d'information, rapidement débaptisée de son appellation "commission d'enquête", a dépassé lundi le cadre de l'appel téléphonique pour réaliser les auditions de Patrice Evra et William Gallas. Les deux défenseurs se sont déplacés au siège de la Fédération française de football (FFF), à l'inverse d'autres joueurs qui ont donc été entendus par téléphone, et dont les identités n'ont par ailleurs pas été révélées par la FFF. Patrice Evra, capitaine lors du Mondial et donc chef de file tout désigné au moment de la grève, est arrivé lundi matin au siège de la Fédération, boulevard de Grenelle. Gallas s'est lui présenté dans l'après-midi, accompagné de son avocat. Aucune information n'a filtré de ces auditions, dont les conclusions seront rendues vendredi sous la forme d'un "rapport de synthèse" rédigé par les trois membres de cette commission d'information. Plus forts que Les Inrocks ? Nommés par l'ancien président de la FFF Jean-Pierre Escalettes le 16 juillet, l'avocat Laurent Davenas, l'ancien président de la Commission de discipline de la Ligue de football professionne Jacques Riolacci et le président de la Fondation du football Patrick Braouezec, sont chargés de mener à bien ces travaux. Selon les termes de Jean-Pierre Escalettes, cette commission est "chargée d'établir les faits et les responsabilités" de ce fameux 20 juin. Impossible donc pour le moment d'imaginer les pistes différentes que ces trois hommes pourraient livrer vendredi, par rapport à toutes les déclarations déjà effectuées dans la presse ou devant les caméras de télévision par les joueurs concernés. Patrice Evra s'était lui exprimé sur TF1 puis sur Canal+, trois jours après le dernier match face à l'Afrique du Sud. William Gallas avait lui attendu le 8 juillet pour s'épancher à la surprise générale dans Les Inrockuptibles. Parmi les 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial, aucun ne sera sélectionné pour le match amical du 11 août prochain en Norvège. Cette sanction sportive devrait être la seule concernant l'équipe de France, quelles que soient les conclusion de la commission d'information.