Evian tombe à l'eau

  • A
  • A
Evian tombe à l'eau
@ Le Dauphiné Libéré
Partagez sur :

LIGUE 2 - Leader invaincu depuis le début de saison, Evian a chuté face à Tours.

LIGUE 2 - Leader invaincu depuis le début de saison, Evian a chuté face à Tours. Evian-Thonon-Gaillard n'est plus invaincu en championnat. Le promu de National, auréolé de trois victoires lors de ses trois premières rencontres de Ligue 2, a cédé vendredi soir face à une solide équipe de Tours, efficace tant dans ses phases offensives que ses assises défensives. Ce n'est pas faute d'avoir pourtant essayé pour Evian, face à une équipe tourangelle qui ne s'est pas faite prier pour profiter des moindres opportunités à exploiter, un peu comme à son habitude lorsqu'elle joue hors de ses bases. Dès la huitième minute de jeu, c'est ainsi que Romain Genevois ouvre le score au Parc des Sports d'Annecy, sur corner, avant que l'inévitable Abraham Guié Guié ne fasse fait parler la poudre au sortir de la pause en inscrivant son septième but de la saison, le premier à l'extérieur. Menée 2-0, Evian TG prenait alors tous les risques pour tenter de sauver l'honneur, parvenant à inscrire un but à la 82e minute de jeu sur un pénalty de Youssef Adnane. Yohan Thuram-Ulien expulsé, pour une faute commise en tant que dernier défenseur, ouvrait la porte à une fin de match à suspens mais il n'en fut rien, le score restant sur un honorable 1-2 jusqu'au coup de sifflet final. Un premier échec marquant le premier coup d'arrêt évianais cette saison, même si le club savoyard pourra toujours se consoler en conservant sa première place au classement grâce à une meilleure différence de but (+6 contre +2). Troyes et Metz à la relance La première mi-temps entre Troyes et Ajaccio a été riche en occasions. La deuxième riche en buts (3-0). Alors que les protégés de Jean-Marc Furlan peinaient à mettre les balles au fond dans le premier acte, Marcos Dos Santos (66e), Claudio Beauvue (80e) et Mounir Obbadi (89e) ont ouvert le compteur de l'ESTAC à domicile en un peu plus de vingt minutes de jeu. Quand le premier transformait un pénalty, le second plaçait une superbe retournée acrobatique terminant dans le petit filet de Thierry Debes. Et permettait à Troyes de remonter à la septième place du classement. A Metz, le sourire était également sur les lèvres des Grenats après la victoire contre la surprenante équipe de Vannes. Qu'elle fait du bien la première victoire messine de la saison ! Bon dernier du championnat en amont de cette quatrième journée, les joueurs de Dominique Bijotat ont montré qu'ils voulaient du changement et qu'ils pouvaient s'en donner les moyens. Après une première manche moyenne, ponctuée par une domination vannetaise, les Grenats ont retrouvé du poil de la bête pour faire la différence en début de seconde période sur une réalisation de Kévin Diaz, le jeune ailier gauche prêté par Monaco. Une performance encourageante à réitérer dès le week-end prochain face à Ajaccio.