Evian sabre le champagne

  • A
  • A
Evian sabre le champagne
Partagez sur :

Les festivités débuteront jeudi pour une 18e édition de l'Evian Masters qui s'annonce déjà historique. Fraîchement reconnu la veille comme cinquième tournoi du Grand Chelem à partir de 2013, la popularité de l'événement ne cesse de grimper, avec un panel incomparable de joueuses de haut niveau qui tenteront de détrôner la tenante du titre, la Coréenne Jihai Shin, 4e au classement mondial.

Les festivités débuteront jeudi pour une 18e édition de l'Evian Masters qui s'annonce déjà historique. Fraîchement reconnu la veille comme cinquième tournoi du Grand Chelem à partir de 2013, la popularité de l'événement ne cesse de grimper, avec un panel incomparable de joueuses de haut niveau qui tenteront de détrôner la tenante du titre, la Coréenne Jihai Shin, 4e au classement mondial. L'incontournable rendez-vous des circuits américain et européen offrira un plateau de rêve ce jeudi sur les hauteurs du lac Léman. Le splendide parcours de l'Evian Masters Golf Club va une nouvelle fois accueillir la crème du golf mondial féminin pour sa 18e édition. 111 joueuses de 31 pays différents s'affronteront jusqu'à dimanche pour une récompense totale de 3,25 millions d'euros, faisant de l'Evian Masters le tournoi le mieux doté du monde au côté de l'US Open. Témoin de la popularité du rendez-vous alpin, l'intégralité des 16 premières joueuses du top 16 mondial seront présentes. Ainsi Michelle Wie, Cristie Kerr, Yani Tseng et consorts s'offriront une bataille sans merci pour empocher le chèque tant convoité de 487 500 dollars et le prestige du tournoi savoyard. Du côté des Françaises, les espoirs de victoire sont minces et reposeront sur les épaules de Gwladys Nocera, joueuse de l'année du circuit européen en 2008, qui aura à coeur de faire mieux que sa 41e place en 2006, son meilleur résultat jusque-là. Levet inspire Lagoutte-Clément La 112e mondiale Virginie Lagoutte-Clément voudra également bien figurer devant le public français, et tentera d'imiter Thomas Levet vainqueur de l'Open de France fin juin. "Bien sûr que la victoire de Thomas m'inspire ! J'ai surtout été super contente et super fière pour lui. Mais si je gagnais ici à Evian, j'essaierai de ne pas reproduire le même finish que lui ! (ndlr, allusion à la fracture du péroné du Français après son saut dans l'étang du n°18 au Golf national), plaisantait-elle sur le site de la Fédération française de golf. Je vais essayer, cette fois, de ne pas me mettre trop de pression et de donner mon maximum." L'Evian Masters a atteint le paroxysme de sa croissance, et passe aujourd'hui dans la cour des grands en se mutant en tournoi du Grand Chelem. Ainsi cette année, pour la première fois, le tournoi français n'aura plus besoin de son titre honorifique de "cinquième Majeur" pour obtenir une légitimité qu'il n'a plus besoin de prouver. L'Evian Masters est désormais un Majeur, et offrira de jeudi à dimanche dans un des plus beaux cadres du monde une véritable fête du golf féminin.