Evian freine Le Mans

  • A
  • A
Evian freine Le Mans
Partagez sur :

Coup d'arrêt pour Le Mans. La série de cinq victoires en sept matches des Sarthois a été stoppée par Evian, qui est venu s'imposer à Léon-Bollée (1-3), face à des Manceaux rapidement réduits à 10. Du coup, Tours, bien que tenu échec à Grenoble (2-2), reste leader après cette 15e journée de Ligue 2. Châteauroux et Le Havre, eux, se rapprochent. Nantes peut avoir des regrets.

Coup d'arrêt pour Le Mans. La série de cinq victoires en sept matches des Sarthois a été stoppée par Evian, qui est venu s'imposer à Léon-Bollée (1-3), face à des Manceaux rapidement réduits à 10. Du coup, Tours, bien que tenu échec à Grenoble (2-2), reste leader après cette 15e journée de Ligue 2. Châteauroux et Le Havre, eux, se rapprochent. Nantes peut avoir des regrets. Tours s'en sort bien. Capables de s'imposer deux fois consécutivement un lundi, alors que leurs adversaires les avaient mis sous pression en l'emportant trois jours plus tôt, les Tourangeaux ont cette fois-ci calé alors que la tâche semblait plus aisée. Mais Grenoble, lanterne rouge de Ligue 2, est encore en vie. Et par deux fois, Cianci a cru donner un avantage décisif aux Isérois. Mais Buengo, puis Guié-Guié, enfin auteur de son 10e but en championnat après plus de deux mois de mutisme, ont permis aux hommes de Daniel Sanchez d'éviter de perdre un point de plus sur le terrain d'une équipe malade (2-2). Mais Tours, donc, s'en sort bien, puisque Le Mans n'est pas parvenu à l'emporter pour la sixième fois en huit journées, et pointe désormais à trois points du leader. Tout semblait pourtant bien parti pour les Sarthois, idéalement lancés par une nouvelle réalisation d'Helstad dès la 2e minute de jeu. Mais le Norvégien a manqué une balle de 2-0 avant de voir Bouhours expulsé pour une faute dans sa propre surface et Sagbo transformer le penalty (14e). Farina et Bérigaud ont logiquement permis à Evian de faire la différence, d'autant que Cissé va manquer un penalty en fin de match. Vainqueurs 3-1 à Léon-Bollée, les Savoyards retrouvent un podium que Châteauroux et Le Havre, tous deux vainqueurs, à Clermont (0-1), et contre Laval (1-0), vont convoiter de plus en plus ardemment. Ce n'est pas encore le cas de Nantes, qui va repartir avec énormément de regrets d'Angers (1-1). En premier lieu celui d'avoir laissé filer au SCO un certain Claudiu Keseru, chouchou de La Beaujoire, et qui s'est rappelé au bon souvenir de ses dirigeants en ouvrant le score sur coup franc (20e). Mais ce qui va faire encore plus enrager les Canaris, c'est ce but sur coup franc refusé à Djordjevic par M. Bien alors que le ballon avait semble-t-il franchi la ligne. Heureusement, le Coréen Lee va permettre au FCN de sauver l'essentiel, à savoir un huitième match sans défaite. Enfin, dans le bas du tableau, outre le sursaut de Grenoble, la bonne affaire est pour Istres. Facile vainqueurs d'un concurrent direct, Vannes (3-0), les Provençaux sortent de la zone rouge, grâce également à la défaite de Reims à Dijon (3-2).