Evans, le beau Romand

  • A
  • A
Evans, le beau Romand
Partagez sur :

Absent des classiques ardennaises à cause d'une blessure au genou, Cadel Evans réalise un retour à la compétition tonitruant. L'Australien a profité du contre-la-montre de 20 kilomètres remporté par David Zabriskie pour prendre les commandes du Tour de Romandie, à l'issue de la 4e étape, et surtout à la veille de l'arrivée. Evans est bien parti pour succéder à Simon Spilak.