Eto'o, 3 matches et c'est tout

  • A
  • A
Eto'o, 3 matches et c'est tout
Partagez sur :

La sanction est tombée. Auteur d'un coup de tête "zidanesque" sur Bostjan Cesar dimanche lors de la défaite de l'Inter Milan sur la pelouse du Chievo Vérone (1-2), Samuel Eto'o n'a finalement écopé "que" de trois matches de suspension pour son geste, assortis de 30 000 euros d'amende. Le Camerounais manquera notamment le choc face à Naples en janvier 2011.

La sanction est tombée. Auteur d'un coup de tête "zidanesque" sur Bostjan Cesar dimanche lors de la défaite de l'Inter Milan sur la pelouse du Chievo Vérone (1-2), Samuel Eto'o n'a finalement écopé "que" de trois matches de suspension pour son geste, assortis de 30 000 euros d'amende. Le Camerounais manquera notamment le choc face à Naples en janvier 2011. Un coup de poing, un coup de tête, un 18e but et trois matches de suspension. Voilà un résumé bien rapide de l'affrontement dominical de Samuel Eto'o... Une réaction épidermique en réponse à un petit coup de poing de Bostjan Cesar pour une sorte de remake du coup de boule de Zizou sur Materazzi en finale de la Coupe du monde 2006. L'avant-centre camerounais de l'Inter Milan, qui n'avait pas reçu le moindre avertissement sur le coup - ce qui lui avait permis de marquer un 18e but en 19 rencontres officielles cette saison -, a finalement été cité par le juge sportif de la Fédération sur la foi d'images vidéo pour le moins confondantes. On passera rapidement sur les arguments de la défense, notamment ceux d'un Rafa Benitez prônant la réponse à une provocation de Cesar, pour rebondir sur la crainte avérée de Massimi Moratti, le président de l'Inter Milan qui expliquait lundi: "cela pourrait déboucher sur une forte suspension. J'espère que rien de tel n'arrivera." Finalement, la sanction est tombée dès mardi matin et la Ligue professionnelle, qui a jugé que l'acte d'Eto'o était "prémédité" et constitue "un comportement violent", lui a infligé 3 matches de suspension ainsi qu'une amende de 30 000 euros. Samuel Eto'o sera toutefois de la partie face à Twente en Ligue des champions. L'attaquant camerounais ne sera pas de trop pour tenter d'aider l'Inter à stopper sa série noire. Aucun succès au moins de novembre, série en cours... Rafa Benitez, menacé, appréciera sa présence. Avec la Coupe du monde des clubs qui se disputera du 8 au 18 décembre et où l'Inter, dernier vainqueur de la Ligue des champions, représentera l'Europe, Samuel Eto'o manquera finalement à l'appel en Serie A jusqu'au 9 janvier prochain et un déplacement à Catane. On est loin des craintes de lourdes sanctions...