Et si Roberto Carlos venait au PSG ?

  • A
  • A
Et si Roberto Carlos venait au PSG ?
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - L'arrière brésilien aimerait entraîner le club parisien à la fin de sa carrière.

Après les rumeurs sur la venue de Ronaldinho, c'est un autre Brésilien qui pourrait rejoindre le PSG. Cette fois, la donne est complètement différente. Si Ronnie a été uniquement évoqué par les médias, Roberto Carlos, lui, a annoncé lui-même dimanche qu'il aimerait entraîner le club parisien à la fin de sa carrière.

Entraîneur ou directeur sportif

Interviewé dans l'émission Canal Football Club sur Canal + dimanche, Roberto Carlos a parlé de sa retraite. A 37 ans, il vit sa dernière saison avec le club brésilien des Corinthians. Mais après ? "Je compte devenir entraîneur ou directeur sportif. Le PSG est un club où j'espère travailler. Parce que Paris est une ville magnifique et le PSG est un grand club comme l'Inter Milan, le Real Madrid et l'Olympique de Marseille". Les supporters parisiens apprécieront certainement la comparaison avec Milan ou le Real. Peut-être un peu moins avec l'OM…

Pour de très nombreux amateurs de foot, le latéral auriverde fait partie des tous meilleurs à son poste. Encore aujourd'hui, il est capable de gestes incroyables avec son pied gauche, comme son dernier but inscrit avec les Corinthians.

Il connaît bien la France

Au tout début de sa carrière, Roberto Carlos a failli jouer au PSG. Dès la saison 1995, le jeune latéral gauche tente de rallier l'Europe. Le club de la capitale prend contact avec lui sans réussir à trouver un accord. Aujourd'hui, il regrette encore : "mon premier club devait être le PSG. Pour moi, c'était un rêve. Quand j'ai eu cette proposition, j'étais super heureux. Malheureusement, cela ne s'est pas fait. Maintenant, c'est trop tard pour y jouer".

Il retrouve la France à plusieurs reprises. Inconnu du grand public, il joue contre les Bleus pour la première fois à l'occasion du Tournoi de France en 1997. Son but d'une autre planète a laissé un souvenir indélébile à tous les amateurs de foot.

Entre temps, Roberto Carlos fait les beaux jours de l'Inter Milan. Il signe ensuite au Real Madrid où il ratissera le côté gauche de Santiago Bernabeu pendant onze saisons. Avec la Seleçao, il retrouvera la France en 1998 en finale. Une première défaite et une deuxième huit ans plus tard en quarts de finale du Mondial de 2006. Autant de mauvais souvenirs qui ne l'ont pas dissuadé de vouloir tenter sa chance dans l'hexagone.