Et si c'était l'année Red Bull ?

  • A
  • A
Et si c'était l'année Red Bull ?
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Auteur d'un doublé en Malaisie, Red Bull est un candidat plus que crédible au titre.

F1 - Auteur d'un doublé en Malaisie, Red Bull est un candidat plus que crédible au titre. Après avoir manqué de peu la victoire lors des deux premières épreuves de la saison, à Bahreïn et en Australie, Sebastian Vettel a remporté son premier Grand Prix de la saison, dimanche en Malaisie, devançant sur la ligne d'arrivée son coéquipier Mark Webber, parti en pole position. Un doublé historique pour l'écurie Red Bull qui montre ainsi qu'elle est capable de rivaliser avec les meilleures et pourrait très bien faire figure d'arbitre entre les deux géants que sont Ferrari et McLaren, Mercedes GP et Michael Schumacher semblant pour l'instant un ton en dessous. "C'est un très bon résultat pour nous, après deux premières courses où nous n'avons pas fini là où nous l'espérions, confiait le pilote allemand en conférence de presse à l'issue de sa victoire à Sepang. Merci à l'équipe, il est crucial de ne pas s'enflammer, car la saison est encore longue". Prost: "Il faut être très prudent" Alain Prost se montre lui aussi très prudent sur la capacité de l'écurie autrichienne à faire la course en tête sur la durée: "C'est très difficile d'être bien toute la saison. Dix-neuf courses c'est très long jusqu'au mois de novembre. Red Bull, sur sa lancée de la saison dernière, domine pour le moment, mais derrière il y a Ferrari ou McLaren. On ne sait jamais, un peu plus tard dans la saison, il peut y avoir Mercedes, peut-être même Renault, qui est mieux que prévu", a ainsi expliqué le "Professeur" au micro d'Europe 1, avant de continuer: "Tout ça dépend des développements techniques que les équipes vont apporter. Il faut être très prudent mais c'est vrai que les Red Bull ont un très bon équilibre pour le moment. Ils sont très bien en qualif', ils l'ont prouvé avec ces trois poles positions". Deuxième du classement pilotes et du classement écuries la saison dernière, Red Bull espère bien cette année ne plus se contenter des places d'honneur, mais la saison vient à peine de commencer et la concurrence s'annonce particulièrement rude. Dans quinze jours, Vettel et Webber seront les hommes à battre à l'occasion du Grand Prix de Chine.