Et la Chine s'éveilla...

  • A
  • A
Et la Chine s'éveilla...
Partagez sur :

Le monde ne tremble pas encore mais Na Li est entrée dans l'histoire du tennis, la nuit dernière à Melbourne, en devenant la première Chinoise à rallier la finale d'un tournoi du Grand Chelem. Face à la n°1 mondiale Caroline Wozniacki, l'intéressée a eu le cran de sauver une balle de match avant de s'imposer en trois sets (3-6, 7-5, 6-3). Elle sera opposée pour le titre à la Belge Kim Clijsters, tombeuse de la Russe Vera Zvonareva (6-3, 6-3).

Le monde ne tremble pas encore mais Na Li est entrée dans l'histoire du tennis, la nuit dernière à Melbourne, en devenant la première Chinoise à rallier la finale d'un tournoi du Grand Chelem. Face à la n°1 mondiale Caroline Wozniacki, l'intéressée a eu le cran de sauver une balle de match avant de s'imposer en trois sets (3-6, 7-5, 6-3). Elle sera opposée pour le titre à la Belge Kim Clijsters, tombeuse de la Russe Vera Zvonareva (6-3, 6-3). Le soleil australien lui réussit manifestement bien. Lauréate du tournoi de Sydney il y a dix jours, Na Li a écrit cette nuit à Melbourne la plus belle page de sa carrière, en validant son billet pour la finale de l'Open d'Australie. Une première pour une joueuse chinoise dans l'histoire des tournois du Grand Chelem. Pour ce faire, la n°11 mondiale a disposé de la patronne présumée du circuit: Caroline Wozniacki. Une adversaire qu'elle avait déjà écartée ici-même, l'an dernier, au stade des huitièmes de finale, avant de rallier le dernier carré. Sa performance référence jusqu'alors dans un Majeur. Ce jeudi, sur le court de la Rod Laver Arena, la Danoise a pourtant eu l'opportunité de faire respecter son rang, en servant notamment pour le gain du match et une deuxième finale majuscule, après celle perdue à l'US Open 2009 devant une certaine Kim Clijsters. Victorieuse du premier set tandis que son opposante alignait pas moins de 17 fautes directes (3-6), Caroline Wozniacki a ainsi manqué l'occasion de conclure à 5-4 et 40-30 en sa faveur dans le deuxième acte, victime alors d'un attentisme coupable, et finalement fatal... Au contraire suffisamment volontaire et agressive pour compenser ses maladresses, Na Li est allée chercher véritablement sa finale. Créditée de 42 coups gagnants pour 51 fautes directes au bout de 2h35 de jeu, la Chinoise a soufflé le chaud comme le froid, certes, mais a sans conteste provoqué sa chance. Revenue à hauteur de son adversaire sur une double faute de cette dernière - comme un symbole - (7-5), la tête de série n°9 de la quinzaine a eu assez de ressources ensuite pour effacer un break très tôt concédé dans le troisième set (1-2), profitant enfin de la passivité de la n°1 mondiale, incapable de réaliser le moindre coup gagnant dans la manche décisive, pour faire la différence (6-3). Et rejoindre un palier ultime où l'attend désormais une sérieuse rivale... Une Kim Clijsters revancharde en finale Au lendemain de l'annonce de la "retraite définitive" de Justine Henin, le tennis belge a retrouvé des couleurs, sous l'impulsion de sa seconde ambassadrice de choix: Kim Clijsters. Comme à Flushing Meadows en septembre dernier, la Flamande n'a fait qu'une bouchée d'une Vera Zvonareva qui l'avait alors laissée décrocher son troisième US Open - pour autant de titres en Grand Chelem. 73 minutes ont suffi à l'intéressée pour se défaire de la Russe, battue 6-3, 6-3 malgré une pugnacité manifeste et deux balles de break obtenues aux moments charnières de chaque set, pour revenir à 4-4. "Il faut savoir jouer à son meilleur niveau à ce stade de la compétition. J'ai tout simplement adapté mon niveau à l'événement", soufflait avec une simplicité désarmante après coup celle qui disputait ce jeudi sa sixième demi-finale à Melbourne - pour une seule finale jouée jusqu'alors. En 2004, Kim Clijsters avait laissé échapper l'Open d'Australie au profit de sa compatriote Justine Henin. Pas sûr que la future n°2 mondiale fasse preuve de la même générosité samedi matin face à Na Li. Une adversaire qui l'a pourtant dominée il y a quelques jours, en finale du tournoi de Sydney (7-6, 6-3).