Et Defrasne s'est manqué...

  • A
  • A
Et Defrasne s'est manqué...
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Le relais tricolore a terminé 6e dans la dernière épreuve de biathlon.

JO 2010 - Le relais tricolore a terminé 6e dans la dernière épreuve de biathlon. Tout aurait été si parfait. Une onzième médaille pour la délégation tricolore, une septième pour le seul biathlon, dont tous les athlètes auraient été médaillés. Mais après l'échec du relais, sixième sur le 4x7,5 km, Simon Fourcade et Vincent Defrasne repartiront bredouille de Vancouver, tandis que Vincent Jay et Martin Fourcade se consoleront volontiers avec leurs médailles décrochées en individuel. La déception reste quand même de mise pour les Bleus, qui faisaient partie des sérieux postulants à l'or dans cette ultime épreuve olympique. Mais dans une course très dense, la moindre erreur se paye cash. Vincent Defrasne, très malheureux depuis son arrivée à Vancouver, peut en témoigner. "J'ai été très mauvais et je ne suis pas content de ce que j'ai fait", a commenté laconiquement le porte-drapeau français au micro de France Télévisions. Après deux pioches au tir couché, Defrasne, deuxième relayeur de l'équipe, s'est manqué au tir debout, commettant quatre fautes. Trois pioches et un tir de pénalité plus tard, la France pointaient au neuvième rang, à près de cinquante secondes de la tête. Un écart déjà rédhibitoire. Les Fourcade ont tenté de rectifié le tir Auparavant, Vincent Jay avait assuré le coup. Auteur, tout de même de trois fautes au tir, le champion olympique du sprint avait passé le relais à Defrasne en embuscade, au milieu d'un groupe d'une petite dizaine d'hommes de tête. Avec le résultat que l'on sait... Derrière, les frères Fourcade ont tenté tant bien que mal de rectifier le tir. Parfaits devant les cibles, Simon et Martin étaient partis avec trop de handicap pour espérer revenir vers le podium. Plus en jambe que son ainé, Martin Fourcade a bien failli accrocher une belle quatrième place. Mais le Suédois Bjorn Ferry a résisté, et l'Allemand Michael Greis l'a devancé d'une toute petite tête. Fourcade coupe la ligne au sixième rang à 1'36, loin, très loin de la Norvège d'Ole Einar Bjoerndalen. Lors du troisième relais, Tarjei Boe et Dominik Landertinger avaient fait le ménage autour d'eux pour la Norvège et l'Autriche. Mais à la lutte avec Bjoerndalen, Christoph Sumann a complètement craqué au tir couché. Pénalisé par quatre fautes, Sumann a laissé filer le Norvégien vers sa onzième médaille olympique, échouant ainsi à une unité du record absolu de Bjorn Daehlie. Derrière la Norvège, la médaille d'argent est revenue à la Russie d'Ustyugov, qui a devancé au sprint Sumann. La conclusion pour Stéphane Bouthiaux, chef d'équipe du biathlon hommes : "Six médailles aux Jeux, c'est extraordinaire. En début de JO, on aurait signé pour deux médailles (...) C'est la réussite d'un groupe qui vit bien et qui sera beaucoup plus fort à Sotchi." Le rendez-vous est pris pour 2014.