Et Bryant a surgi

  • A
  • A
Et Bryant a surgi
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Les Lakers ont renoué avec le succès, sur leur parquet, face aux Raptors (109-107).

NBA - Les Lakers ont renoué avec le succès, sur leur parquet, face aux Raptors (109-107). LE MATCH : LAKERS–RAPTORS 109 – 107 Le champion en titre, deuxième meilleur bilan de la saison régulière en cours, battu trois fois de suite, ça commençait à faire désordre. Après un trip sur la côte est désastreux, avec des revers à Miami, Charlotte et Orlando, les Lakers ont repris leur marche en avant, mardi, en retrouvant leur bon vieux Staples Center. C'est une autre franchise de l'est qui en a fait les frais mais il s'en est fallu de peu pour que Toronto ne prolonge la mauvaise passe des Californiens. A vrai dire, sans Kobe Bryant, les Raptors auraient sans doute décroché leur plus belle victoire de la saison. Sauf que la star de L.A. a rentré mardi soir un énième shoot décisif, celui-ci inscrit à 1.9 seconde du buzzer, pour parachever le retour des angelinos pourtant bien mal partis. Après un premier quart-temps bien maitrisé, les locaux ont eu beaucoup de mal à contenir les joueurs de la franchise canadienne, ceux du secteur intérieur notamment. Sans complexe, Chris Bosh (22 points) et Andrea Bargnani (21 points) ont fait jeu égal avec la paire Gasol (17 points)-Bynum (22). Inspiré à la mène, Jarrett Jack (18 points, 7 rebonds, 7 passes) a longtemps guidé Toronto qui, à la pause, avait refait son retard et même pris les commandes (50-58). C'est après le repos que les Lakers ont passé la vitesse supérieure, et surtout lors de l'ultime période. Revenus à trois longueurs à l'orée du quatrième acte (81-84), les hommes de Phil Jackson n'ont ensuite plus desserré leur étreinte, s'appuyant de plus en plus sur Kobe Bryant au fil des minutes. Intenable dans les derniers instants, Bryant, en plus d'inscrire le tir de la gagne répondant au shoot à trois points de l'égalisation de Chris Bosh, a surtout marqué 14 de ses 32 points dans le dernier quart-temps. Une performance dont il est coutumier mais qui faisait particulièrement plaisir à l'intéressé qui, en janvier, avait manqué le shoot de la victoire à... Toronto. Sans compter que ce succès permet aux Lakers (47-18) de reprendre un petit peu d'air au sommet de la conférence ouest même si la menace des Mavericks (44-21), vainqueurs de leurs douze derniers matches, reste d'actualité. Les Français Soirée gagnante pour la colonie française. Tout du moins pour ceux qui jouaient. Réduits au simple rang de spectateur, ni Joakim Noah, toujours blessé, ni Yakhouba Diawara, oublié par son entraîneur, n'ont pu s'enflammer pour leurs partenaires: Chicago a été étrillé par Utah 108-132 et Miami a coincé à Charlotte 83-78. Au moins Diawara aura-t-il pu constater la polyvalence de Boris Diaw chez les Bobcats. L'ancien MIP n'a certes pas affolé les compteurs, la faute, notamment, à une certaines maladresse aux tirs sanctionnée par un petit 4 sur 11, mais Diaw n'en a pas moins pesé dans la précieuse victoire décrochée par les troupes de Larry Brown, le Français terminant avec 11 points, 8 rebonds et 5 passes au compteur et Charlotte revenant à hauteur des Floridiens dans la course aux playoffs. Le Magic confirmant sa grande forme en déroulant face aux Clippers 113-87 pour un sixième succès consécutif, Mickael Pietrus n'a, lui, pas pesé bien lourd dans cette nouvelle victoire floridienne. Encore plus maladroit que son ancien partenaire palois, le Guadeloupéen a en effet rendu un piètre 3 sur 11 aux tirs pour 6 points et 2 rebonds en 22 minutes. Trois paniers dont un magnifique dunk à deux mains qui aurait pu lui valoir les honneurs du Top 10 du jour ! Enfin, l'autre Tricolore vainqueur du jour est à chercher sur la côte Ouest où les Blazers ont profité de la visite des Kings pour rebondir après sa défaites chez les Nuggets en s'imposant 88-81. Et si Nicolas Batum était passé au travers dimanche, le Français s'est parfaitement rattrapé face à Sacramento. Particulièrement efficace avec son 6 sur 7 aux tirs, Batum en a même terminé deuxième meilleur de son équipe avec 14 points, 2 rebonds et 2 passes en 27 minutes.