Estevan, par ici la sortie

  • A
  • A
Estevan, par ici la sortie
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Mis à pied cinq jours, l'entraîneur d'Arles-Avignon va être licencié.

LIGUE 1 - Mis à pied cinq jours, l'entraîneur d'Arles-Avignon va être licencié. Le folklore se poursuit à Arles-Avignon. Au-delà des résultats, le club met un point d'honneur à se mettre en avant sur le plan extra-sportif. Michel Estevan ne prendra en effet pas place sur le banc d'Arles-Avignon samedi soir à l'occasion de la réception de l'Olympique de Marseille, pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Le technicien provençal vient en effet d'être mis à pied pour cinq jours par ses dirigeants, à la suite d'une altercation avec son président Marcel Salerno, jeudi à l'entraînement, rapporte La Provence. Une information confirmée quelques instants plus tard par le principal intéressé qui a déclaré à la presse: "Je viens d'apprendre ma mise à pied de 5 jours, donc je ne serais pas sur le banc pour le match contre l'OM", rapporte le site de l'association du club. "En cinq matches, on efface cinq ans de travail et quatre montées !", a-t-il conclu, fataliste. Son départ définitif ne semble désormais plus qu'une question d'heures. Véritable héros du club, qu'il est parvenu à faire monter de la CFA 2 à la Ligue 1 en cinq saisons, Michel Estevan était pourtant sur la sellette dès juin dernier. Alors que son départ avait été évoqué, en même temps que celui de l'ancien président Jean-Marc Conrad qui lui avait fait signer un nouveau contrat sans en parler aux autres dirigeants, il avait finalement été maintenu à son poste. Mais le début de saison catastrophique du club, cinq défaites en autant de journées, dont un revers cinglant face au PSG (4-0), ont fait voler en éclat sa légitimité auprès des dirigeants. L'entraîneur de l'équipe réserve assure l'intérim Un nouvel épisode rocambolesque qui ne plaît pas du tout au président de l'association du club, Patrick Chauvin, qui a fait savoir son opposition au président Salerno: "Cette annonce irrite profondément l'ensemble des dirigeants de l'Association AC Arles-Avignon et nous tenons à apporter notre entier et indéfectible soutien à Michel Estevan au regard du travail accompli pour hisser l'équipe de l'AC Arles, de CFA2 en Ligue 1 et aux liens d'amitiés qui nous unissent. Cette situation donne une image déplorable de notre club ! Mardi, l'entraîneur-adjoint Robert Duverne avait déjà décidé de jeter l'éponge, estimant qu'il ne parvenait pas à faire appliquer ses "méthodes". Mais, à mots couverts, l'ancien préparateur physique de l'équipe de France laissait entendre au quotidien L'Equipe qu'on lui aurait proposé le poste de numéro 1, un défi qui ne l'intéressait pas. Actuel sélectionneur d'Israël et toujours consultant à la radio, Luis Fernandez aurait lui aussi été contacté et aurait également rejeté l'offre, selon RMC. En revanche, l'ancien entraîneur de Monaco, Laurent Banide, serait intéressé par le challenge. Sa nomination devrait être officialisée dans les prochaines jours. En attendant, selon RMC, c'est l'entraîneur de l'équipe réserve, Jean-louis Saez, qui a été chargé de prendre les rênes de l'équipe.