Estevan, du sud au nord

  • A
  • A
Estevan, du sud au nord
Partagez sur :

Michel Estevan est depuis ce jeudi après-midi le nouvel entraîneur de Boulogne-sur-Mer, en remplacement de Laurent Guyot. Celui qui fut remercié par Arles-Avignon en septembre dernier après cinq journées sans le moindre point sera accompagné de Pascal Planque, ancien responsable de la formation du Losc jusqu'à l'été 2009.

Michel Estevan est depuis ce jeudi après-midi le nouvel entraîneur de Boulogne-sur-Mer, en remplacement de Laurent Guyot. Celui qui fut remercié par Arles-Avignon en septembre dernier après cinq journées sans le moindre point sera accompagné de Pascal Planque, ancien responsable de la formation du Losc jusqu'à l'été 2009. L'idée n'a pas tardé à germer dans l'esprit de Jacques Wattez. Il l'avait promis dans un entretien accordé sur le site du club: "il y aura un entraîneur pour la reprise de l'entraînement." Seulement trois jours après avoir décidé de retirer la responsabilité de l'équipe première à Laurent Guyot, évoquant l'envie de "casser une spirale" et la "peur de continuer dans un truc incontrôlable", le président de Boulogne a donc confié les rênes de son équipe à Michel Estevan. L'ex-entraîneur d'Arles-Avignon était sans club depuis son limogeage mi-septembre par le promu de L1, après un début de saison catastrophique (lanterne rouge du Championnat avec cinq défaites en cinq journées), et qui avait fait monter le club de CFA2 en L1 en cinq ans. Wattez espère trouver avec Estevan un entraîneur "capable de rassembler et de redynamiser cette équipe qui n'a plus d'âme". Pour le désormais nouvel entraîneur, l'USBCO représente "un profil de club qu'il cherchait. C'est un peu comme Arles-Avignon, ça ressemble beaucoup à ce que j'avais là-bas. Ça m'a encouragé à ne pas réfléchir longtemps malgré des propositions de l'étranger". Même si Estevan aurait largement signé pour avoir le même bilan avec Arles-Avignon que Guyot avec Boulogne avant la trêve (certes à quatre points du premier relégable, mais à sept points du podium), ce dernier n'aura pas passé l'hiver sur la Côte d'Opale, son début de saison étant "en dessous des résultats escomptés" selon un communiqué du club. Laurent Guyot a finalement payé les résultats en dents de scie de son équipe, 19e de Ligue 1 à la fin de la saison dernière, entrainant du même coup la relégation, et qui pointe actuellement à la 12e place du classement de Ligue 2, à neuf longueurs du leader Evian-TG. En dix-neuf rencontres, l'US Boulogne ne s'est imposée qu'à quatre reprises, et a également accumulé onze matches nuls qui ont certainement pesé dans la balance. Les deux dernières défaites consécutives à domicile face à Metz (0-2) et Dijon (0-1) avaient scellé le sort de l'entraîneur. A Estevan de sortir l'équipe boulonnaise de la spirale négative qu'elle connaît, lui qui n'a plus gagné en tant qu'entraîneur depuis le 14 mai 2010.