Estanguet vise le triplé

  • A
  • A
Estanguet vise le triplé
Partagez sur :

Les championnats du monde de canoë-kayak se dérouleront à partir du mercredi 7 septembre jusqu'au 11 septembre, en Slovaquie. Durant ces cinq jours, les Français tenteront de remporter le plus de médailles possibles mais surtout de se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques de Londres, en 2012. A l'image d'un Tony Estanguet double champion du monde en titre.

Les championnats du monde de canoë-kayak se dérouleront à partir du mercredi 7 septembre jusqu'au 11 septembre en Slovaquie. Durant ces cinq jours, les Français tenteront de remporter le plus de médailles possibles mais surtout de se qualifier pour les prochains Jeux Olympiques de Londres, en 2012. A l'image d'un Tony Estanguet double champion du monde en titre. La saison des championnats du monde bat son plein. Alors que les Mondiaux d'athlétisme viennent de se terminer et en attendant la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, le canoë-kayak connaitra son évènement majeur de l'année du 7 au 11 septembre. Pour l'occasion, Bratislava, la capitale de la Slovaquie, accueillera les athlètes du monde entier, avec parmi eux la délégation française emmenée par le triple champion du monde Tony Estanguet. Le Palois est le double tenant du titre de champion du monde dans sa catégorie de canoë monoplace, après ses victoires en 2009 et 2010. Malgré sa désillusion lors de Jeux Olympiques de Pékin dont il était le porte-drapeau tricolore, Estanguet est détenteur de deux titres olympiques obtenus en 2000 et 2004. Âgé de 33 ans, il fait partie des favoris mais aura fort à faire face à son rival de toujours. Qualificatif pour les JO 2012 En effet, Michal Martikan sera une fois de plus son principal concurrent lors de ces Mondiaux. Le Slovaque est quadruple champion du monde et a remporté les JO en 1996 et 2008. A eux deux, les rameurs ont donc monopolisé la médaille d'or lors des quatre derniers Jeux Olympiques et conquis sept des neuf derniers titres mondiaux en C1. Martikan sera en tout cas très motivé devant son public pour ajouter un cinquième titre mondial à son palmarès, 14 ans après son premier sacre. Si Tony Estanguet reste la principale chance de médaille côté français, d'autres rameurs seront présents en Slovaquie, en espérant avant tout décrocher une place pour les prochains JO de Londres en 2012. Ainsi, la France sera représentée dans cinq catégories: monoplace homme et femme, biplace homme et kayak homme et femme. Dans cette dernière catégorie, la Française Caroline Loir briguera une médaille après la première place obtenue cette année lors des Championnats d'Europe en Espagne. Enfin, Fabien Lefèvre, quintuple médaillé d'or en Championnats du monde, incarnera une réelle chance de podium pour la délégation française. Pour se qualifier pour les JO, il faudra au moins atteindre les demi-finales. Aux Français de jouer.