Escalettes: "Pas de bon ou de mauvais tirage"

  • A
  • A
Escalettes: "Pas de bon ou de mauvais tirage"
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - La Fifa n'a pas désigné la France tête de série. Retrouvez toutes les réactions à cette annonce.

Le statut de tête de série lui ayant échappé, l'équipe de France pourrait se voir attribuer des adversaires plus solides que prévu lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2010, vendredi au Cap. Pour Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF, la Fifa a pris une décision "logique".Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football (site internet de la FFF): "Il n'y a aucune surprise. J'avais fait mes calculs et nous n'avions que très peu de chances de figurer dans le premier chapeau. [...] Il était logique que ce soit le classement de la FIFA ayant précédé les barrages qui soit pris en compte. Celui d'octobre nous plaçait en 9ème position et nous avions donc deux places à remonter. Notre statut de finaliste du Mondial 2006 n'a pas suffi à combler ce handicap. [...] La faute de main de Thierry Henry n'a pu entrer en considération ; dans le cas contraire, cela aurait signifié que les critères de la FIFA sont évolutifs, alors que ce sont des critères objectifs. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises nouvelles, de même qu'il n'y a pas de bon ou de mauvais tirage. En 2006, beaucoup croyaient que le tirage du premier tour du Mondial en Allemagne nous était favorable et la qualification avait été difficile."Gervais Martel, président du RC Lens (AFP): "Ce n'est pas une bonne nouvelle. Maintenant, lors d'une Coupe du monde, on ne peut pas jouer qu'avec des équipes de seconde zone, donc, si on veut aller loin, il va bien falloir jouer aussi contre des ténors. Tous les tirages au sort de foot, on ne peut les commenter qu'une fois les matches joués. Je ne sais pas contre qui on va jouer, mais ça va nous obliger à être dans le feu tout de suite, parce qu'on va certainement tirer une ou deux grosses équipes. Il n'y a pas de tirage au sort idéal, il y a surtout une équipe de France qui doit faire différemment de ce qu'elle a réalisé au championnat d'Europe 2008 (elle avait été éliminée dès le premier tour, ndlr) et être d'entrée de jeu dans le vif du sujet pour faire des résultats tout de suite."