Escalettes : "c'est une belle journée"

  • A
  • A
Escalettes : "c'est une belle journée"
@ Reuters
Partagez sur :

EURO 2016 - Le président de la FFF s'est dit ému du succès de la candidature française

EURO 2016 - Le président de la FFF s'est dit ému du succès de la candidature française. Retrouvez les différentes réactions à l'attribution de l'organisation de l'Euro 2016 à la France.Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française : "J'ai une pensée pour nos amis de la Turquie et de l'Italie, je me mets à leur place, j'imagine leur déception et leur frustration après des mois et des mois de travail... Bonne chance au foot italien et au foot turc. L'émotion m'envahit de penser qu'en 2016 la France accueillera l'Europe du foot. Les membres du comité exécutif ont apprécié nos efforts, nous ont fait confiance. Ce qui compte c'est d'avoir la confiance de l'UEFA. Cette confiance ne sera pas trahie. C'est une belle journée pour nous!"Nicolas Sarkozy, président de la République :"Nous sommes heureux d'être le pays organisateur de l'Euro. Je veux remercier la fédération française, tous les joueurs de football présents, Roselyne Bachelot et Rama Yade, et vous dire combien nous sommes contents. On va faire nos meilleurs efforts pour que les 24 nations soient reçues au mieux en France."Michel Platini, président de l'UEFA :"C'est la preuve de la transparence de l'UEFA, les résultats ont été très serré. Cela montre que le président n'est pas un despote. Les travaux des fédérations turques et italiennes étaient aussi de grands dossiers. Je pense que c'est un grand soulagement pour le football français, pour refaire les stades et arriver, dans les années 2015, à voir de grands stades rivaliser avec ceux des autres pays. Je suis embêté de dire que je n'ai pas de sentiment particulier, ce n'était pas une situation facile à vivre pour moi, je ne savais pas si je devais m'exprimer ou non. Le comité exécutif a montré que c'était une vraie démocratie." (i-télé)Rama Yade, secrétaire d'Etat chargé aux Sports"J'étais complètement livide avant l'annonce, là je retrouve enfin des couleurs. Pas de regrets à avoir pour les Turcs et les Italiens qui sont allés au bout. Je n'aurai jamais cru vivre un moment pareil dans ma vie." (i-télé)Zinedine Zidane, ambassadeur de la candidature française :"Je suis content de pouvoir avoir cette organisation en France. (...) J'imagine que les gens vont profiter de ce moment et je suis ravi pour les millions de Français qui vont [le] partager."Martine Aubry, maire de Lille :"C'est formidable pour tous les supporters et les amoureux du foot mais aussi pour tous les Français. C'est à la fois un honneur et des fêtes en perspective. Je crois qu'on avait un dossier à la fois sérieux, pas clinquant, vraiment sportif. Le soutien populaire sera bien évidemment là. C'est également un grand bonheur pour nous aussi à Lille car nous allons avoir cet immense stade qui était un élément important du dossier." (Europe 1)Ecoutez Martine Aubry sur Europe 1 :Bertrand Delanoë, maire de la ville de Paris :"La décision de l'Union Européenne de Football de confier à la France le soin d'accueillir l'Euro 2016 est une magnifique nouvelle pour tous les amoureux de ballon rond et de sport en général. Elle rappelle que notre pays a toujours su honorer la confiance que lui témoignaient les instances internationales de cette discipline, réussissant en 1984 (Championnat d'Europe) puis en 1998 (Coupe du Monde) des performances mémorables, tant en terme d'organisation que sur le terrain. Je tiens donc à saluer le travail accompli par la Fédération Française de Football, qui a su élaborer un dossier solide et convaincant. Et je veux réaffirmer ici l'engagement total de la Ville de Paris qui, avec un Parc des Princes rénové, entend être un acteur très impliqué dans cette prestigieuse compétition, afin que ce rendez-vous sportif soit, pour tous, celui de la convivialité, de la fête, des émotions et des valeurs partagées." (communiqué de presse)Frédéric Thiriez, président de la Ligue Professionnelle de Football"C'est le bonheur, l'aboutissement et le résultat d'un travail acharné. C'est magnifique. Je veux dédier cette victoire à Philippe Seguin, sans qui nous n'en serions pas là aujourd'hui. Sarkozy a été buteur décisif ce matin, sa présence été indispensable et je tiens à le remercier. Quand les français s'unissent sur un projet, on gagne, c'est super encouragent pour l'avenir."Gérard Houiller, directeur Technique National "C'est un soulagement, surtout une grande joie et une grande victoire. Jacques Lambert a effectué un énorme travail. C'est une plus qu'une victoire pour la victoire pour le football professionnel, c'est aussi la victoire de la France et du football amateur. La qualité de notre dossier, l'expérience des grands rendez-vous a joué. L'inconvénient était que les Turcs présentaient leur troisième candidature et qu'ils avaient beaucoup d'amis au sein du comité exécutif. Les victoires qu'on apprécie le plus sont les victoires les plus serrées." (i-télé)