En haut de la grille des salaires

  • A
  • A
En haut de la grille des salaires
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Avec 30 millions d'euros annuels, Fernando Alonso est le mieux payé du plateau.

F1 - Avec 30 millions d'euros annuels, Fernando Alonso est le mieux payé du plateau. Jamais cette saison Fernando Alonso n'a su placer sa F10 en pole position sur la grille de départ. Pourtant il est une grille sur laquelle le pilote asturien n'a pas d'égal depuis qu'il a rejoint les rangs de Ferrari: celle des salaires. Dans ce domaine, il n'y a pas de qualifications qui tiennent, et l'Espagnol est tout bonnement intouchable. Selon une étude réalisée par la publication saisonnière Business Book GP, relayée ce week-end par le quotidien El Mundo, le double champion du monde 2005-2006 bénéficierait en 2010 d'un salaire de 30 millions d'euros. Une somme colossale à laquelle il convient d'ajouter les revenus personnels de l'intéressé, ainsi que les bonus de ses sponsors. Et à en juger la popularité du Taureau des Asturies, de l'autre côté des Pyrénées notamment, il ne s'agirait pas d'une simple noix de beurre dans les épinards. Outre ces 30 millions, la Scuderia verserait pas moins de 14 millions annuels à son second pilote, Felipe Massa, mais aussi 16 millions à Kimi Räikkönen, soit les indemnités de rupture de contrat négociées par le Finlandais avant sa reconversion en WRC. A ce train là, même McLaren ne peut s'aligner... Les deux derniers champions du monde en date, Lewis Hamilton (2008) et Jenson Button (2009) percevraient ainsi 16 millions et 9 millions respectivement sur l'ensemble de la saison. Suivraient les pilotes de l'écurie Mercedes, Michael Schumacher et Nico Rosberg, lesquels seraient logés à la même enseigne, à hauteur de 8 millions d'euros. Pas de commune mesure en revanche chez Renault, où Robert Kubica émargerait à 7,5 millions annuels, contre 400 000 euros alloués au rookie russe Vitaly Petrov. Parmi les structures les plus en vue, Red Bull serait de loin la plus avare, avec 4,2 millions concédés à Mark Webber et "seulement" 2 millions au vice-champion du monde en titre Sebastian Vettel. Ces derniers devant certainement se rattraper en termes de rentes publicitaires. Enfin, Bruno Senna et le team HRT, habitués à fermer la marche, figureraient logiquement en queue de peloton. Le neveu d'Ayrton Senna ne gagnerait pas plus de 150 000 euros pour sa toute première saison en F1. 200 fois moins que Fernando Alonso... La grille complète des salaires présumés pour la saison 2010: 1. Fernando Alonso (Ferrari) – 30 millions d'euros 2. Lewis Hamilton (McLaren) – 16 millions ; Kimi Räikkönen (WRC) – 16 millions 4. Felipe Massa (Ferrari) – 14 millions 5. Jenson Button (McLaren) – 9 millions 6. Michael Schumacher (Mercedes) – 8 millions ; Nico Rosberg (Mercedes) – 8 millions 8. Robert Kubica (Renault) – 7,5 millions 9. Rubens Barrichello (Williams) – 5,5 millions 10. Mark Webber (Red Bull) – 4,2 millions 11. Jarno Trulli (Lotus) – 3 millions 12. Sebastian Vettel (Red Bull) – 2 millions ; Heikki Kovalainen (Lotus) – 2 millions 14. Timo Glock (Virgin) – 1 million 15. Nico Hülkenberg (Williams) – 700.000 15. Kamui Kobayashi (Sauber) – 500.000 ; Pedro de la Rosa (Sauber) – 500.000 17. Vitaly Petrov – 400.000 (Renault) ; Jaime Alguersuari (Toro Rosso) – 400.000 ; Sébastien Buemi (Toro Rosso) – 400.000 20. Adrian Sutil (Force India) – 200.000 ; Vitantonio Liuzzi (Force India) – 200.000 ; Lucas di Grassi (Virgin) – 200.000 23. Bruno Senna (HRT) – 150.000