En bas, ça bouchonne !

  • A
  • A
En bas, ça bouchonne !
Partagez sur :

Si Arles-Avignon est déjà condamné et que Lens semble parti pour l'accompagner en Ligue 2, six équipes se tiennent en seulement un point au-dessus d'eux. Nancy, premier relégable, ne sera donc pas forcément dans l'ascenseur. Le point sur la course au maintien avant la 34e journée de Ligue 1.

Si Arles-Avignon est déjà condamné et que Lens semble parti pour l'accompagner en Ligue 2, six équipes se tiennent en seulement un point au-dessus d'eux. Nancy, premier relégable, ne sera donc pas forcément dans l'ascenseur. Le point sur la course au maintien avant la 34e journée de Ligue 1. Nancy, 18e (38 points) Premier relégable avant la 34e journée de Ligue 1, Nancy est le club menacé de plus près par la descente en Ligue 2. Déjà parce que le club lorrain est sur une dynamique inquiétante avec aucune victoire lors de ses cinq derniers matches (trois nuls, deux défaites). Ensuite parce qu'il a un mal fou à s'imposer à domicile cette saison. Enfin parce qu'il reçoit samedi soir le leader, Lille, avant un déplacement à Paris trois jours plus tard. "J'ai prôné l'union sacrée, je n'imagine pas une catastrophe, affirme le président Jacques Rousselot. Je ne suis pas inquiet par notre calendrier qui n'est pas plus difficile que celui de tous ceux concernés par la relégation."Calendrier: Reçoit Lille, va à Paris, reçoit Nice, va à Rennes, reçoit LensNice, 17e (39 points) Jusqu'ici, Nice n'a encore jamais été relégable cette saison. Mais à trop flirter avec la zone rouge, le Gym risque d'y plonger. Les joueurs d'Eric Roy, qui viennent d'encaisser deux fois quatre buts à Marseille (2-4) et - plus problématique - contre Caen au Stade du Ray (0-4), ont peut-être un avantage par rapport à Nancy, notamment. Après un déplacement à Brest, ils affronteront Arles-Avignon, déjà condamné, puis... l'ASNL à Marcel-Picot. Deux rencontres qui, s'ils les négocient bien, pourraient leur permettre de prendre leurs distances avec les trois dernières places. L'ennui pour les Azuréens, c'est qu'ils collectionnent les absents. Calendrier: Va à Brest, reçoit Arles-Avignon, va à Nancy, reçoit Lorient, va à ValenciennesCaen, 16e (39 points) Grâce à sa probante victoire à Nice (4-0), le week-end dernier, Caen est sorti de la zone rouge. Pour combien de temps ? Tout dépendra du résultat du Stade Malherbe contre Lens, samedi soir à Michel d'Ornano. "On s'est tous préparés en se disant que ce match était un tournant", a déclaré dans Ouest-France le milieu Yohan Mollo, conscient de l'enjeu. En cas de succès, les Normands enchaîneront une deuxième victoire en championnat pour la première fois depuis... les deux journées inaugurales de la saison. C'était contre Marseille et Lyon (!), deux équipes que les hommes de Franck Dumas retrouveront pour finir. Pas un cadeau. Calendrier: Reçoit Lens, va à Rennes, reçoit Montpellier, va à Lyon, reçoit MarseilleAuxerre, 15e (39 points) Tous les ans, Auxerre se donne comme objectif de jouer le maintien, sans tromper personne sur ses ambitions réelles. Cette saison, la relégation est pourtant une réelle menace pour l'AJA. A leur décharge, les troupes de Jean Fernandez, qui ont mis les pieds cinq fois dans la zone rouge en 2010-11, ont eu beaucoup de blessés, à l'image de Pedretti. Mais contre Montpellier, samedi, les Bourguignons retrouveront Grichting et Oliech. Une bonne nouvelle dans la perspective de la réception de l'OL, dans une semaine. La fin d'exercice semble, pour les Auxerrois, plus abordable, à moins que Valenciennes et Brest ne soient pas encore à l'abri d'ici là... Calendrier: Reçoit Montpellier, reçoit Lyon, va à Valenciennes, reçoit Brest, va à LorientMonaco, 14e (39 points) Longtemps Monaco est resté embourbé dans la zone rouge. Mais les récents bons résultats de l'ASM lui ont permis de sortir la tête de l'eau, avec trois victoires et un nul lors des cinq dernières journées. Un sursaut qui n'éloigne pas la menace définitivement puisque Nancy n'est qu'à un point derrière. Et que le PSG et l'OL sont au menu des joueurs de la Principauté d'ici à la fin du mois de mai. "Il faut savoir rester calmes mais déterminés à l'approche de ce sprint final, a confié Laurent Banide en conférence de presse. Dans les moments importants, il faut garder son sang-froid. Nous essayons aussi d'en parler aux joueurs, car la peur n'éloigne pas le danger."Calendrier: Reçoit Paris, va à Sochaux, reçoit Lens, va à Montpellier, reçoit LyonValenciennes, 13e (39 points) Valenciennes, qui n'a jamais été relégable cette saison, n'a pas le profil pour descendre. Mais l'incapacité des Nordistes à gagner des matches, en témoignent leurs cinq nuls et deux défaites lors des huit dernières journées, les a laissés à portée de fusil de Nancy. Avec Rennes et Marseille à leur programme du mois à venir, et trois autres adversaires concernés par le maintien à savoir Toulouse, Auxerre et Nice, les joueurs de Philippe Montanier ne sont pas forcément les plus à l'abri. "Chaque semaine, on est au pied du mur et pour nous, le moindre point est vital. Notre calendrier n'est pas facile, ça se jouera certainement à la dernière journée", a prévenu cette semaine l'entraîneur du VAFC. Calendrier: Reçoit Rennes, va à Toulouse, reçoit Auxerre, va à Marseille, reçoit Nice