En attendant Tsonga et Gasquet

  • A
  • A
En attendant Tsonga et Gasquet
Partagez sur :

Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, les deux premières têtes de série, vont entrer en lice jeudi à l'Open de Moselle. Un soulagement pour les organisateurs qui avaient un temps craint leur forfait après la Coupe Davis. Parmi les résultats de la journée ce mercredi, Arnaud Clément a sorti Michaël Llodra (6-3, 6-4). Les autres Français ont tous perdu.

Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, les deux premières têtes de série, vont entrer en lice jeudi à l'Open de Moselle. Un soulagement pour les organisateurs qui avaient un temps craint leur forfait après la Coupe Davis. Parmi les résultats de la journée ce mercredi, Arnaud Clément a sorti Michaël Llodra (6-3, 6-4). Les autres Français ont tous perdu. C'est jeudi que Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet, les deux premières têtes de série, feront leur entrée en lice dans l'Open de Moselle. Le week-end de Coupe Davis et la défaite de l'équipe de France en Espagne avaient un temps fait craindre le ou les forfaits des deux têtes d'affiche du tournoi messin. Mais ils sont bien là, pour le plus grand soulagement de Julien Boutter, le directeur du tournoi, et prêts à en découdre. Le Manceau, exempté de premier tour, sera opposé à Mathieu Rodrigues (26 ans, 275e mondial), illustre inconnu du circuit ATP mais aguerri aux tournois Futures, dont il en a remporté deux ces dernières semaines (à Vigo et Bagnères-de-Bigorre). Richard Gasquet, lui, retrouvera Olivier Rochus, un joueur qu'il a battu trois fois sur quatre la saison dernière. Avant de les voir à l'oeuvre, l'affiche entre Arnaud Clément et Michaël Llodra méritait le détour, sur le papier. Le nouveau site du Moselle Open, le nouveau nom du tournoi, n'a pas vraiment inspiré le Parisien, pas plus que le précédent d'ailleurs. Comme en 2003, l'Aixois, invité par les organisateurs, l'a sorti au premier tour en deux manches (6-3, 6-4). En six apparitions à Metz, Llodra n'a jamais dépassé le deuxième tour. Clément, vainqueur de l'épreuve en 2003, affrontera Nicolas Mahut en huitièmes de finale, avant un éventuel quart contre Tsonga ou Rodrigues. Soit la présence assurée d'un Français en demie, une habitude en Lorraine sans pour autant être un gage de succès. La reste de la journée n'a pas été très concluant avec les éliminations de Jonathan Dasnières de Veigy (contre Philipp Kohlschreiber 6-4, 7-6), de Kenny De Schepper (contre Igor Kunitsyn 7-5, 5-7, 6-4) et de Benoît Paire (contre Gilles Muller 7-6, 6-4). A noter le gros combat entre Alexandr Dolgopolov, tête de série n°3, et Marcos Baghdatis, et c'est l'Ukrainien qui s'est imposé en trois manches (6-7, 7-5, 6-3) après 2h20 de jeu.