En attendant la Coupe du Monde...

  • A
  • A
En attendant la Coupe du Monde...
Partagez sur :

Alignée sur la périodicité de la coupe du Monde depuis 2005, la Coupe des Confédérations 2009 offre au pays hôte, l'Afrique du sud, accrochée par l'Irak en ouverture (0-0), et à ses invités, comme l'Espagne, qui affronte la Nouvelle-Zélande dimanche soir, l'Italie et le Brésil, l'occasion d'une répétition générale à moins d'un an du début du Mondial 2010.

Alignée sur la périodicité de la coupe du Monde depuis 2005, la Coupe des Confédérations 2009 offre au pays hôte, l'Afrique du sud, accrochée par l'Irak en ouverture (0-0), et à ses invités, comme l'Espagne, qui affronte la Nouvelle-Zélande dimanche soir, l'Italie et le Brésil, l'occasion d'une répétition générale à moins d'un an du début du Mondial 2010. Instaurée en 1992, la compétition voit s'affronter dans un tournoi le pays organisateur du Mondial, l'Afrique du Sud, la nation championne du monde en titre, l'Italie, ainsi que les équipes qui ont remporté la coupe continentale de leur confédération (Brésil, Espagne, Égypte, Etats-Unis, Irak et Nouvelle-Zélande).Les équipes sont réparties en deux poules de quatre, seuls les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les demi-finales du tournoi qui s'étale du 14 au 28 juin 2009. Parmi les prétendants de choix à la victoire finale, l'Espagne, championne d'Europe, entend faire parler son nouveau statut de formation incontournable.Après ses succès en 1997 et 2005, le Brésil, seule nation parmi les participants cette année à avoir inscrit son nom au palmarès de la compétition, briguera un troisième titre après avoir pratiquement assuré sa qualification dans les éliminatoires de la zone Amsud face au Paraguay (2-1), mercredi. A moins que l'Italie ne prenne sa revanche sur la Seleçao après une défaite concédée en match amical en février dernier (2-0).Blatter: "Cette Coupe des Confédérations est cruciale"Au delà du plan strictement sportif, le tournoi sera surtout un véritable test pour l'Afrique du Sud en matière d'organisation et d'équipements. La compétition aura lieu dans quatre des dix stades prévus pour le Mondial 2010 du 11 juin au 11 juillet, les autres enceintes n'étant pas encore accessibles du fait de travaux. Un retard qui n'a d'ailleurs pas manqué de susciter la polémique même si les autorités sud-africaines se sont voulu rassurantes quant à la finalité du projet.Le président de la FIFA, Sepp Blatter, entend bien mettre l'Afrique du sud devant ses responsabilités à cette occasion. "L'heure du coup d'envoi est maintenant arrivée, pas seulement en termes d'organisation mais aussi afin d'être certain que [l'Afrique du Sud] peut et va tenir ses promesses. C'est pour cela que cette Coupe des Confédérations, un an avant le grand événement, est cruciale", a-t-il déclaré sur le site de l'instance internationale. L'Afrique du Sud et l'Irak ouvriront le bal dimanche à Johannesburg. Une forme de consolation pour l'équipe de la péninsule arabique, nouvellement emmenée par le serbe Velibor Milutinovic, qui ne participera pas à la fête dans moins d'un an.