Edel dans le grand bain

  • A
  • A
Edel dans le grand bain
Partagez sur :

LIGUE 1 - En l'absence de Coupet, Edel passe son premier test dans le but du PSG à l'occasion d'un match en retard à Boulogne-sur-Mer.

Soudainement propulsé sur le devant de la scène après la blessure de Grégory Coupet lors du match PSG-Auxerre (1-0), Apoula Edel va devoir assumer le rôle de gardien numéro 1 dans les rangs parisiens pendant au moins trois mois. Un nouveau statut qu'il étrennera à l'occasion d'un déplacement à Boulogne-sur-mer lors d'un match en retard de la 14e journée de Ligue 1, mercredi.PSG-Auxerre, 84e minute. Apoula Edel doit remplacer au pied levé Grégory Coupet, sérieusement blessé sur l'une de ses sorties face à l'AJA, le 28 novembre dernier. Victime d'une fracture de la cheville gauche, le gardien titulaire, opéré dans la foulée, devrait être écarté des terrains durant au moins trois mois. De quoi propulser subitement sa doublure dans la lumière. S'il ne se réjouit légitimement guère de la blessure de son coéquipier, Apoula Edel, arrivé au PSG en 2007 en tant que troisième gardien, est bien décidé à tirer partie de ce coup du sort."Quelque part, je ne suis pas content car je ne voulais pas que cela se passe comme ça, mais c'est la vie. Je sais que certaines personnes vont dire que je suis content mais c'est faux. Greg, c'est un coéquipier qui est devenu un ami donc quand un choc comme celui-là arrive ça m'affecte mais il faut continuer. Je bosse depuis que je suis arrivé ici, j'ai attendu ma chance, c'est vrai qu'elle arrive sur un coup du sort, mais c'est la vie...", confie-t-il sur le site internet du club parisien.Un test dans deux semaines à BordeauxDevenu numéro deux après le départ de Jérôme Alonzo en juin 2008, le gardien d'origine camerounaise, mais naturalisé arménien, ne suscite pas le doute chez son entraîneur bien qu'il n'ait, avant son entrée en jeu face à Auxerre, encore jamais disputé le moindre match de Ligue 1, tout juste une rencontre en Coupe de France et en Coupe de la Ligue et deux matches de Coupe de l'UEFA lors de la précédente saison. "Il m'a dit que pour Greg, il était prêt à faire de grandes choses. Il a de grosses qualités et une grosse confiance en lui. J'ai confiance en lui" assurait récemment Antoine Kombouaré sur l'antenne d'Europe 1.Le déplacement à Boulogne-sur-Mer, à l'occasion d'un match en retard de la 14e journée de championnat, mercredi, devrait lui offrir une plongée en douceur dans les réalités de la Ligue 1. Après un début de saison encourageant, le club nordiste, à la tête d'une série de dix matches sans victoire dont six défaites, stagne désormais à l'avant-dernière place du classement. Face à Bordeaux, au stade Chaban-Delmas samedi prochain (16e j.), le portier intérimaire aura l'occasion de véritablement gagner ses premiers galons en championnat, avec l'assentiment de Grégory Coupet: "Il doit me prendre la place ! A la rigueur, c'est le jeu, je lui ai déjà dit, le wagon est là, il faut qu'il monte dedans !"