Duel Williams-Safina pour finir

  • A
  • A
Duel Williams-Safina pour finir
Partagez sur :

TENNIS - Dinara Safina et Serena Williams se disputeront la place de numéro un mondiale, lors du Masters qui débute mardi à Doha.

Le Masters, qui réunit les 8 meilleures joueuses de la saison, débute mardi à Doha. Outre la victoire finale, le principal enjeu sera la place de numéro un mondial. Elles sont encore deux à pouvoir viser ce statut, Dinara Safina, l'actuelle leader du classement, et Serena Williams.Dernier rendez-vous de la saison, le Masters revêt cette année un enjeu tout particulier puisque Dinara Safina et Serena Williams se disputeront la place de numéro un mondial. Si la Russe avait laissé sa place à sa rivale il y a deux semaines, elle a récupéré son bien lundi. Pourtant, la soeur cadette de Marat n'a jamais semblé assumer ce statut, elle qui court toujours après son premier Grand Chelem et qui semble sérieusement baisser de pied en cette fin de saison. De son côté, Serena Williams, onze Grand Chelem au compteur, paye sa tendance à choisir ses tournois.Séparée de seulement 155 points au classement, celle qui ira le plus loin dans le tournoi sera l'heureuse élue. En cas d'élimination dès la phase de poules, celle qui aura remporté le plus de rencontres (chaque victoire rapporte 160 points) remportera le Graal. Pour cela, Safina, qui avait perdu ses trois matches l'an passé, figure dans un groupe plutôt à sa portée avec la présence de la Serbe Jelena Jankovic, qualifiée sur le fil, la Danoise Caroline Wozniacki et la Biélorusse Victoria Azarenka. De son côté, Serena Williams, qui passera en novembre devant la commission de discipline de la Fédération pour ses insultes proférées à un juge de ligne lors de la finale de l'US Open, devra batailler avec sa soeur, Venus, tenante du titre, ainsi que deux autres Russes, Svetlana Kuznetsova et Elena Dementieva. Des débats que Kim Clijsters, sortie de sa retraite il y a deux mois, et Justine Hénin, qui fera de même en janvier, regarderont de loin avant de se mêler à cette lutte l'an prochain.