Duchaussoy joue avec Domenech

  • A
  • A
Duchaussoy joue avec Domenech
@ Montage Reuters
Partagez sur :

FOOT - "S'il veut sa prime, on ne peut pas l'en empêcher", a ironisé le président de la FFF.

A une semaine d'un congrès qui devrait le confirmer dans ses fonctions de président de la Fédération française de football, Fernand Duchaussoy a une nouvelle fois apporté la preuve qu'il n'était pas l'ami de Raymond Domenech. Il était déjà monté plusieurs fois au créneau pour justifier le licenciement sans indemnité du sélectionneur.

Cette fois, le président par intérim de la FFF ironise sur la possibilité laissée à "Ray" de toucher sa prime pour le Mondial 2010. "S’il la veut, sa prime, on ne peut pas l'en empêcher", a-t-il déclaré vendredi en marge de l'assemblée générale de la Ligue de football professionnel (LFP). "Il ne les a pas touchées (ses primes), mais nous, on ne peut pas s'en servir."

"Là, on parle du sexe des anges"

Dans le clan Domenech, on s'étonne de telles accusations. "C'est un truc de fou !", a réagi Pascal Irastorza, directeur-associé de Laminak Conseil, qui gère désormais les intérêts de l’ex-sélectionneur des Bleus. Pour lui, son "client" est victime de la mauvaise foi de la FFF. "Raymond Domenech a signé un solde de tout compte, où ne figurent pas ces primes. Il faudrait que Raymond Domenech conteste ce solde pour demander ces primes..." Or, cela ne semble pas être d'actualité.

"Là, on parle du sexe des anges : il faudrait que Raymond Domenech renonce à quelque chose auquel il pourrait prétendre mais qu'il n'a pas... C'est de la com !", souligne Pascal Irastorza. "M. Duchaussoy a fait son tricot et ne sait plus comment s'en sortir." Vendredi, le président intérimaire a bien insisté vendredi sur le fait que "primes" et "solde de tout compte" étaient deux choses bien distinctes. On se doute que si Raymond Domenech venait à réclamer sa prime, Fernand Duchaussoy serait le premier à nous en informer...