Du bunker au township...

  • A
  • A
Du bunker au township...
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Les Bleus visiteront un township, dimanche à Knysna.

EQUIPE DE FRANCE - Les Bleus visiteront un township, dimanche à Knysna.Ça y est, les Bleus sortent enfin de leur bunker. Distillés au compte goutte chaque jour devant la presse, quand ils veulent bien s'y présenter, les joueurs français n'ont pas encore eu de réels contacts avec l'autre monde, celui des habitants de Knysna, depuis leur arrivée samedi sur les bords de l'Océan indien. Dimanche, deux jours après Uruguay-France, les Tricolores auront l'occasion de saluer la population locale puisqu'ils assisteront au lancement de la rénovation d'un terrain de football dans un township. "Certains ont émis le souhait assez fort d'aller visiter, de se retrouver ailleurs que dans l'hôtel", a expliqué un membre de l'encadrement des Bleus. La participation des Tricolores pour la pose de la première pierre a été négociée à la fin de l'hiver avec la mairie de Knysna. Une contribution également financière sera associée, mais le staff tricolore s'est refusé à en dévoiler le montant. On ne sait pas encore si une opération dédicace sera organisée.Foot et rugby pour Rama YadeTout dépendra probablement de la sécurité mise en place ce jour-là d'autant que Rama Yade sera présente. La secrétaire d'Etat aux sports arrivera vendredi en Afrique du Sud pour assister à Uruguay-France au Cap, et supportera également les rugbymen qui défient samedi les Springboks, toujours à Cape Town. L'idée d'une visite de Rama Yade à l'hôtel des Bleus, sujet de la polémique de la semaine dernière déclenchée après ses propos, a aussi été évoquée. Rien n'était décidé mardi en fin de journée.L'équipe de France, via son équipementier, oeuvre par ailleurs en faveur de "Nelson Mandela 46 664" à travers l'opération foulards jaunes dont les bénéfices de la vente sont intégralement reversés à l'association de l'ex-président sud-africain, symbole du mouvement anti-apartheid.