Du balai les Coyotes !

  • A
  • A
Du balai les Coyotes !
Partagez sur :

Quatre matches ont suffi aux Detroit Red Wings pour se défaire des Phoenix Coyotes au premier tour des playoffs NHL. Les Vancouver Canucks, les Washington Capitals et les Pittsburgh Penguins ne sont plus qu'à une victoire de la qualification pour les demi-finales de conférence. Le point.

Quatre matches ont suffi aux Detroit Red Wings pour se défaire des Phoenix Coyotes au premier tour des playoffs NHL. Les Vancouver Canucks, les Washington Capitals et les Pittsburgh Penguins ne sont plus qu'à une victoire de la qualification pour les demi-finales de conférence. Le point. Detroit balaie Phoenix Si une série devait être serrée, c'était bien celle-là: Detroit-Phoenix. Parce que les deux équipes avaient été assez proches l'une de l'autre en saison régulière, mais aussi parce qu'il y avait de la revanche dans l'air par rapport à leur confrontation au premier tour des play-offs en 2010, conclu par les Red Wings lors du septième match décisif (6-1). Sauf que cette année, la franchise du Michigan était visiblement d'humeur à passer le balai, sans s'attarder ni se faire peur. Résultat: les Coyotes n'ont pas existé (0-4), et tant pis pour le suspense. "On savait qu'ils allaient jouer dur et fournir de gros efforts, et je pense qu'ils l'ont fait, a réagi sur ESPN.com le défenseur emblématique des Red Wings, Nicklas Lidström, à l'issue d'un match 4 remporté par ses partenaires avec autorité (6-3). Mais on avait vraiment envie de gagner." Même sans Johan Franzen, qui n'a pas joué cette rencontre, Detroit a pris les devants après seulement 3'47" grâce à Tomas Holmström. Et si les 'Yotes sont vite revenus, entamant le troisième tiers-temps à 3-3, le finish de leurs adversaires - qui ont marqué trois fois dans les sept dernières minutes - leur a été fatal. "Ça a été une bonne série pour nous, a déclaré après coup le coach des Wings, Mike Babcock. Quand vous gagnez quatre matches d'affilée, évidemment, c'est toujours quelque chose de positif." Pour le gardien de Phoenix, Ilya Bryzgalov, l'un des meilleurs à son poste et attendu comme l'une des clés de cette série, c'est tout le contraire. En quatre matches, le goalie des Coyotes a encaissé dix-sept buts, sa défense n'étant évidemment pas exempte de tout reproche. "C'est de ma faute, l'équipe aurait mérité un meilleur résultat, a-t-il assumé, regrettant particulièrement le but de Daniel Cleary qui a permis aux Wings de mener 4-3. Je trouve qu'en général, j'ai fait un bon match sauf sur ce but. C'est cette erreur qui nous a empêchés de décrocher un match de plus." Ce qui n'aurait sans doute pas changé l'issue de cette confrontation. Vancouver, Washington et Pittsburgh bien partis Dans les autres séries de la conférence Ouest, il y a du suspense presque partout. Presque, parce que les Vancouver Canucks ont fait le plus dur en remportant leurs trois premiers matches face aux Chicago Blackhawks. Mais les vainqueurs de la dernière Stanley Cup n'ont pas voulu quitter les play-offs ainsi et ont remporté le quatrième acte. Les San Jose Sharks mènent deux victoires à une face aux Los Angeles Kings et les Anaheim Ducks sont à égalité avec les Nashville Predators (2-2). A l'Est, les Washington Capitals, menés 0-3 à l'entame du dernier tiers lors du match 4 face aux New York Rangers, sont parvenus à égaliser et l'ont emporté après une double prolongation (4-3 a.2p.), faisant du coup un grand pas vers les demi-finales (3-1). Même chose pour les Pittsburgh Penguins, qui ont dominé le Tampa Bay Lightning après deux périodes de rab (3-2 a.2p.) et ne sont plus qu'à un succès de la qualification. Les Montreal Canadiens mènent pour l'instant devant les Boston Bruins (2-1) et les Philadelphia Flyers sont accrochés par les Buffalo Sabres (2-2).