Drogba ne s'arrêtera pas

  • A
  • A
Drogba ne s'arrêtera pas
@ Reuters
Partagez sur :

FOOT - Didier Drogba a coupé court aux rumeurs d'arrêt de sa carrière internationale.

FOOT - Didier Drogba a coupé court aux rumeurs d'arrêt de sa carrière internationale. L'histoire d'amour dure toujours entre Didier Drogba et la Côte d'Ivoire. Ceux qui pensaient voir en la non-sélection de l'ancien Marseillais pour le match face au Rwanda un possible signe de retraite internationale en sont pour leurs frais. Avec l'appui des caméras de TF1 dans Téléfoot, le capitaine des Elephants est venu apporter son soutien à ses coéquipiers et affirmer que rien ne le détournerait de sa sélection et de son pays. "Il est important qu'on fasse abstraction (de ce qui se dit à l'extérieur de la sélection), à chaque fois qu'on fera appel à moi, je serai toujours là", a ainsi déclaré Drogba à ses partenaires, indiquant par ailleurs que "tout le monde a ici la même perception de la patrie que moi." Non retenu par le nouveau sélectionneur François Zahoui, l'attaquant de Chelsea a lancé un signe fort en se déplaçant à Abidjan malgré sa mise au repos. Zahoui : "un joueur majeur" "J'ai échangé avec Didier Drogba, et après discussion, j'ai décidé de le laisser au repos, j'ai estimé qu'il n'était pas prêt surtout psychologiquement pour jouer ce match", avait déclaré le sélectionneur au moment de communiquer sa sélection le 29 août. Difficile de comprendre d'où est partie cette rumeur de retrait à plus long terme, puisque Zahoui avait été très clair quant au caractère exceptionnel de cette mise à l'écart. "C'est un joueur majeur. Comme dans tous les clubs, il faut ménager ce type de joueur, faire en sorte qu'il soit dans les meilleures dispositions pour représenter son pays", assurait ainsi le coach ivoirien sur RMC. Auteur de 45 buts en 71 sélections sous les couleurs de la Côte d'Ivoire, Drogba a tissé une relation particulière avec son équipe nationale et joue un rôle majeur dans le développement international du football ivoirien. Autant par son investissement jamais démenti que par ses performances avec les Eléphants. Malgré son Mondial en demi-teinte, marquée par une élimination au premier tour et une blessure au coude qui avait largement perturbé sa préparation, le joueur révélé à Guingamp est par exemple devenu le premier joueur africain à inscrire un but au Brésil en phase finale de Coupe du monde.