Drogba a encore faim

  • A
  • A
Drogba a encore faim
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Le Ballon d'Or Africain 2009 veut tout gagner.

PREMIER LEAGUE - Le Ballon d'Or Africain 2009 veut tout gagner. Il a été le premier surpris... Elu jeudi meilleur joueur africain de l'année pour la deuxième fois, Didier Drogba a admis son étonnement à l'annonce de la nouvelle. "Je ne m'y attendais vraiment pas..., confesse-t-il sur son site Internet. Mais je suis très heureux et comblé d'être désigné pour la deuxième fois joueur africain de l'année, le jour de mon anniversaire en plus !" Un bien joli présent donc, pour celui qui vient de fêter ses 32 printemps et qui, même s'il vit l'une des saisons les plus prolifiques de sa carrière, aurait plutôt dû obtenir ce trophée il y a deux ans. Déjà sacré en 2006, il avait failli réaliser le doublé l'année suivante mais le trophée avait finalement été attribué à Frédéric Kanouté, l'Ivoirien n'ayant pas jugé utile de se rendre au Togo pour la cérémonie de remise des prix. La polémique avait alors fait rage entre l'intéressé et Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football (CAF), le buteur de Chelsea décidant finalement de ne plus prétendre à ce Ballon d'or africain, qu'il a pourtant toujours considéré comme "un grand honneur." Désormais rabibochés, les deux hommes n'ont pu poser ensemble pour la photo à Accra, où s'est réunie la CAF jeudi, Didier Drogba n'ayant pas, comme les deux autres prétendants - Samuel Eto'o et Michael Essien - fait le déplacement au Ghana. Et même si ce titre peut être vu comme une sorte de compensation, en souvenir de 2007, et que le Camerounais de l'Inter Milan, dont certains médias africains ont d'abord annoncé le sacre, méritait autant, voire plus, ce titre honorifique, le capitaine des Eléphants ne veut pas s'arrêter à cela. "Je ne veux pas nous porter la poisse" Drogba a d'ailleurs eu une pensée pour ses concurrents ("J'espère me montrer digne de ce titre et je pense également beaucoup à Samuel et Michaël"), sans toutefois perdre de vue son objectif principal : gagner des titres, mais en équipe. "J'ai toujours aussi faim de trophées", avoue-t-il. Auteur de 25 buts toutes compétitions confondues depuis l'entame de la saison, l'ancien Marseillais a déjà tout gagné depuis son arrivée chez les Blues, de la Cup, dont Chelsea est le tenant, à la Premier League en passant par la FA Cup ou le plus anecdotique Community Shield. Mais il n'est pas rassasié, loin de là. "Nous avons encore beaucoup de matches à disputer et notamment de très gros, insiste-t-il avant de recevoir West Ham samedi, un match qui peut permettre à Chelsea de reprendre la première place récemment abandonnée à Manchester United. Je ne veux donc pas nous porter la poisse en commençant à parler de ce qui se passerait si jamais nous parvenions à triompher." Avec deux points de retard et un match en moins par rapport aux Red Devils, les hommes de Carlo Ancelotti ont toutes les cartes en mains, même si les blessures de Petr Cech et d'Hilario vont obliger l'Italien à donner pour la première fois sa chance à Ross Turnbull dans les buts. Le portier tchèque pourrait toutefois être de retour pour le huitième de finale retour de Ligue des champions face à l'Inter Milan, l'objectif suprême du natif d'Abidjan. "Aussi longtemps que je jouerais au plus haut niveau, ça restera mon ambition, confie celui qui regrette encore la finale perdue en 2008 face à MU à Moscou. Tous les joueurs en rêvent et il n'y a pas de raison que ça n'arrive pas." José Mourinho, qu'il retrouvera mardi soir à Stamford Bridge, n'a en tout cas pas l'intention de laisser son ancien poulain accéder à son rêve dès cette année.