Doussain, première !

  • A
  • A
Doussain, première !
Partagez sur :

Pour la première fois de sa jeune carrière, Jean-Marc Doussain prendra place dans le groupe des Bleus, lors de la demi-finale de Coupe du monde face au pays de Galles samedi. Intégré sur le banc comme Fulgence Ouedraogo - préféré à Louis Picamoles - le jeune demi de mêlée toulousain devra prévenir toute éventuelle défection de Dimitri Yachvili en cours de match.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Jean-Marc Doussain prendra place dans le groupe des Bleus, lors de la demi-finale de Coupe du monde face au pays de Galles samedi. Intégré sur le banc comme Fulgence Ouedraogo - préféré à Louis Picamoles - le jeune demi de mêlée toulousain devra prévenir toute éventuelle défection de Dimitri Yachvili en cours de match. Marc Lièvremont a dévoilé vendredi, à la veille de la demi-finale de Coupe du monde face au pays de Galles, la composition définitive du banc tricolore. A Louis Picamoles, le sélectionneur tricolore a préféré, comme on l'attendait, Fulgence Ouedraogo pour, "par rapport à la mobilité et à la qualité de jeu galloises, bénéficier sur le banc d'un troisième ligne de rupture." La surprise vient assurément de la présence de Jean-Marc Doussain, qui intègre le groupe des 22 pour la première fois, en lieu et place de David Marty. "C'est plutôt lié à la blessure, même s'il est guéri, de Dimitri (ndlr, Yachvili) pour avoir sur le banc une charnière complète. Même si Marty a fait une très bonne rentrée contre l'Angleterre, refaire passer Parra en neuf, ce serait complètement changer de charnière. Il se mobilise énormément sur le poste de n°10 depuis un mois, donc Trinh-Duc couvrira en 10 et premier centre, et Mermoz le poste de deuxième centre." Parra au but Parra, sans surprise non plus, suppléera Yachvili en tant que buteur. Une manière de soulager le demi de mêlée biarrot qui, s'il sera bien titulaire, bénéficiera en Doussain d'une doublure prête à le seconder, dans le cas où sa blessure (contusion à la cuisse gauche) viendrait à se réveiller: "On a travaillé toute la semaine avec Jean-Marc (ndlr, Doussain) à la mêlée pour anticiper une éventuelle blessure en fin de match, mais en principe s'il (ndlr, Yachvili) joue, c'est qu'il est valide." Le sélectionneur tricolore n'a aucun doute sur la capacité du jeune Toulousain à assumer ses responsabilités: "Il n'a pas joué une seule minute en Coupe du monde, pas une seule minute en équipe de France, mais ça fait un mois qu'il s'entraîne avec nous. S'il est là, ce n'est pas un hasard. C'est un joueur que j'aime bien, et en qui j'ai pleinement confiance." Le XV de France: Médard - Clerc, Rougerie, Mermoz, Palisson - Parra, Yachvili - Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir - Nallet, Papé - Mas, Servat, Poux Remplaçants: Szarzewski, Barcella, Pierre, Ouedraogo, Trinh-Duc, Doussain, Heymans.