Dortmund revient fort

  • A
  • A
Dortmund revient fort
Partagez sur :

Même le BvB champion n'était pas parvenu à s'imposer au Weserstadion. Privé de victoire à Brême depuis 2006, le Borussia Dortmund a vaincu le signe indien, vendredi, en l'emportant 0-2 sur le terrain du Werder. Un succès comptant pour la 9e levée de Bundesliga qui permet aux hommes de Jürgen Klopp de revenir à hauteur de leurs victimes du soir, à trois longueurs d'un Bayern qui accueillera le Hertha Berlin samedi.

Même le BvB champion n'était pas parvenu à s'imposer au Weserstadion. Privé de victoire à Brême depuis 2006, le Borussia Dortmund a vaincu le signe indien, vendredi, en l'emportant 0-2 sur le terrain du Werder. Un succès comptant pour la 9e levée de Bundesliga qui permet aux hommes de Jürgen Klopp de revenir à hauteur de leurs victimes du soir, à trois longueurs d'un Bayern qui accueillera le Hertha Berlin samedi. Il y a cinq mois de cela, c'est en champion que Dortmund débarquait au Weserstadion, mais c'est battues que les troupes de Jürgen Klopp finissaient par quitter Brême (2-0). Ce vendredi, le Borussia, auteur d'un début de saison calamiteux mais sur le chemin de la rédemption, courait après sa gloire et pourtant le Werder lui a réussi. Pour la première fois depuis novembre 2006, le BvB a pris les trois points sur la pelouse des Verts d'outre-Rhin. Un succès qui confirme le regain de forme du tenant du meisterschale. Bien que malmenés dans le premier acte et bousculés notamment par un Pizarro déjà auteur de six buts cette saison, les Borussen ont su frapper les premiers, trouvant la faille juste avant la pause par Perisic. Excentré sur le côté gauche, l'international croate progresse tout en passements de jambes avant de décocher une frappe soudaine expédiée droit dans les filets de Mielitz (0-1, 42e). Un deuxième but cette saison pour l'intéressé qui pèse lourd. Lourd comme ce second carton jaune écopé en tout début de deuxième période qui contraint Perisic à rallier prématurément les vestiaires (47e). Le Werder redouble alors d'efforts pour ne pas essuyer un deuxième revers consécutif après sa déconvenue à Hanovre deux semaines plus tôt (3-2). Schmitz touche même du bois tandis que sa frappe sèche, déviée à son départ, s'écrase sur la barre transversale de Weidenfeller (66e). Pourtant au plus fort de la poussée verte, c'est encore Dortmund qui va faire mouche. Opéré des deux talons d'Achille un an plus tôt, Owomoyela le revenant hérite du ballon dans la surface brémoise et ajuste Mielitz à bout portant (0-2, 71e). La messe est dite, le Borussia peut savourer sa troisième victoire d'affilée en championnat. Le voilà revenu à hauteur du Werder, avec le Bayern leader en ligne de mire. Provisoirement s'entend.