Dortmund refroidit le Bayern

  • A
  • A
Dortmund refroidit le Bayern
Partagez sur :

Comme la saison passée, Dortmund est venu s'imposer sur la pelouse de l'Allianz-Arena, samedi, lors de la 13e journée de Bundesliga (0-1). L'inévitable Götze est à l'origine de ce succès qui permet au Borussia de revenir à deux longueurs seulement du leader munichois. Rien n'est encore fait outre-Rhin...

Comme la saison passée, Dortmund est venu s'imposer sur la pelouse de l'Allianz-Arena, samedi, lors de la 13e journée de Bundesliga (0-1). L'inévitable Götze est à l'origine de ce succès qui permet au Borussia de revenir à deux longueurs seulement du leader munichois. Rien n'est encore fait outre-Rhin... On attendait un certain Mario G... héros de l'Allianz-Arena déjà auteur de 13 buts cette saison et très sûr de lui avant coup. Témoin cette déclaration relayée par l'agence de presse Belga: "Nous savons que nous sommes meilleurs, les automatismes sont là, chacun sait ce qu'il a à faire. Je suis sûr à 100% que nous allons gagner." Mais Gomez, éclipsé par Götze, a perdu une occasion de se taire. Ce samedi comme la saison dernière, c'est bien le BvB qui s'est rendu maître de la pelouse munichoise. Et le meilleur buteur de la Bundesliga n'a pas eu son mot à dire. Hormis une frappe un brin trop croisée décochée peu avant l'heure de jeu, Mario Gomez n'a pu peser comme il l'entendait sur cette affiche qui fleurait bon les années 90. Aux antipodes du terrain, Mario Götze n'a eu que peu de ballons pour s'illustrer mais a su saisir sa meilleure chance, en reprenant entre Boateng et Rafinha une remise imparfaite de Kagawa en pleine surface. Neuer, décisif quelques minutes auparavant devant l'attaquant japonais suscité, n'a pu alors que constater les dégâts dans ses filets frémissants (0-1, 65e). Le coup de massue encaissé, le Bayern a bien tenté de réagir, d'imposer sa puissance comme il avait su le faire lors de ses cinq précédentes réceptions, cartonnant successivement Hambourg, Fribourg, Leverkusen, le Hertha et Nuremberg. Mais Dortmund, qui l'an dernier avait notamment bâti son sacre sur une belle victoire ici-même à l'Allianz-Arena (1-3), est d'un tout autre calibre. Et ni Ribéry, crédité de deux tentatives bien senties en fin de rencontre (78e et 91e), ni Petersen, auteur d'un tir rasant expédié de peu hors cadre (88e), ne sont parvenus à épargner aux Munichois un second revers à domicile cette saison. Comme Moenchengladbach, bourreau du Bayern dès la première levée et surprenant troisième du championnat après sa démonstration de force contre le Werder plus tôt dans la journée (5-0), le Borussia Dortmund a su s'imposer là où les visiteurs souvent trépassent. Un petit exploit annoncé par Jürgen Klopp - "Jusqu'ici, ils ont dominé mais ils n'ont pas encore joué contre nous", dixit l'entraîneur du BvB avant le choc - qui vaut aux Borussen de revenir sur les talons de l'ogre bavarois en tête du classement, à deux longueurs seulement. Onzièmes au soir du sixième acte du championnat, les Grosskreutz et consorts n'ont plus perdu depuis. Mieux, ils viennent de signer leur sixième victoire en sept journées. Un vrai rythme de champion...