Dortmund rebondit

  • A
  • A
Dortmund rebondit
Partagez sur :

Totalement dominé par l'Olympiakos mercredi lors de la troisième journée de Ligue des champions (3-1), le Borussia Dortmund a réagi ce samedi lors de la 10e journée de Bundesliga, s'imposant largement devant son public contre Cologne (5-0). Le champion en titre en profite pour prendre la deuxième place, profitant de la défaite de Mönchengladbach à Sinsheim face à Hoffenheim (1-0). Les Noir et Jaune reviennent à trois points du Bayern, le leader qui se déplace dimanche à Hanovre.

Totalement dominé par l'Olympiakos mercredi lors de la troisième journée de Ligue des champions (3-1), le Borussia Dortmund a réagi ce samedi lors de la 10e journée de Bundesliga, s'imposant largement devant son public contre Cologne (5-0). Le champion en titre en profite pour prendre la deuxième place, profitant de la défaite de Mönchengladbach à Sinsheim face à Hoffenheim (1-0). Les Noir et Jaune reviennent à trois points du Bayern, le leader qui se déplace dimanche à Hanovre. Rien de mieux que des retrouvailles avec le mur jaune pour entamer une rééducation. A la peine offensivement, en grande difficultés défensive, Dortmund retrouvait ce samedi son Signal Iduna Park, antre au public magique. L'antidote s'est avérée efficace, comme souvent. Pourtant, en ces temps difficiles, même l'invincibilité à domicile (tenant depuis le 30 septembre 2010 et une défaite face à Séville en Ligue Europa, 1-0) était tombée le 10 septembre dernier lors d'un affront face au promu berlinois (2-1). C'est dire si le champion en titre inspirait l'inquiétude, sa jeune arrière garde ayant encore coulé en Grèce mercredi après avoir déjà souffert le martyr au Vélodrome face à un OM pourtant faiblard. Jürgen Klopp attendait donc une réponse même si son équipe restait sur deux succès en championnat contre le promu Augsbourg et le Werder Brême. Il a été servi tant son équipe a dominé des Boucs de Cologne qui confirment leur statut d'équipe terriblement inconstante... Il n'a fallu que sept minutes à Kagawa pour tromper l'ancien gardien du Bayern Rensing (1-0, 7e). Passe de Grosskreutz pour Kagawa, ou la revanche des deux révélations de la saison dernière en grosse panne de confiance cet automne. Le prometteur latéral gauche Schmelzer double la mise à la 25e minute sur un service de Bender suite à un dribble de Götze (2-0). Juste avant la pause, Lewandowski enfonce un peu plus Cologne sur une nouvelle passe de Bender (3-0). Le Polonais poursuit après la pause, s'offrant un doublé (4-0, 50e) avant que le taulier Kehl n'ajoute sa pierre à l'édifice (5-0, 66e). Ibisevic fait tomber Mönchengladbach Une démonstration propre à rassurer d'autant que Klopp aura sans doute noté que sa défense a tenu le coup, certes face à une attaque rhénane privée de ressort mais aussi d'envie à l'image d'un Podolski encore décevant. Il faudra donc encore attendre pour attester de la guérison totale. Il n'empêché, l'opération des Schwarz und Gelben est de taille puisque Mönchengladbach a chuté. A l'Imtech Arena de Sinsheim, les Poulains, surprenants deuxièmes avant cette 10e journée, ont été surpris par Hoffenheim. L'ancien Parisien Ibisevic a marqué après la pause, mettant fin à 330 minutes sans buts pour les joueurs du Bade-Wurtemberg. Dortmund se saisit donc de la deuxième place à trois points du Bayern qui se déplace dimanche à Hanovre. "Gladbach" chute même au cinquième rang, derrière Brême contraint au match nul vendredi à Augsbourg (1-1) et Stuttgart également auteur d'un nul à Nuremberg (2-2). Derrière Munich, c'est l'embouteillage. Un peloton dont les Bavarois aimeraient bien s'éloigner un peu plus dimanche en s'imposant sur la pelouse d'un Hanovre ambitieux.