Dortmund connaissait le scénario

  • A
  • A
Dortmund connaissait le scénario
Partagez sur :

Trois jours après avoir concédé le nul face au Paris Saint Germain en Ligue Europa (1-1), le Borussia Dortmund est revenu ce dimanche dans les derniers instants de sa rencontre face à Hoffenheim pour arracher un point (1-1). Le Brésilien Antonio da Silva est le héros du jour, sur un coup franc qui lui offre son premier but en championnat. Ce résultat ne permet pas toutefois au Borussia de conserver la tête de la Bundesliga puisque Mayence s'est imposé à Leverkusen (0-1)

Trois jours après avoir concédé le nul face au Paris Saint Germain en Ligue Europa (1-1), le Borussia Dortmund est revenu ce dimanche dans les derniers instants de sa rencontre face à Hoffenheim pour arracher un point (1-1). Le Brésilien Antonio da Silva est le héros du jour, sur un coup franc qui lui offre son premier but en championnat.Ce résultat ne permet pas toutefois au Borussia de conserver la tête de la Bundesliga puisque Mayence s'est imposé à Leverkusen (0-1) Il vaut mieux ne pas quitter son siège en avance en ce moment au Signal Iduna Park de Dortmund. Les adeptes du départ anticipé pour éviter les embouteillages en sont pour leurs frais. Car, trois jours après avoir laissé filer un succès étriqué face au PSG dans les dernières minutes de la troisième journée de Ligue Europa (1-1), les Schwarzgelben ont su cette fois encore ménager le suspense. Mais pour une issue bien plus heureuse pour les inconditionnels du club de la Ruhr, encore nombreux dans les travées, à l'image de son Kop debout toujours aussi impressionnant. Il s'en est fallu de peu, pourtant, pour que Dortmund ne concède sa deuxième défaite en championnat, après celle inaugurale face à Leverkusen (0-2). Dix secondes en somme, comme le temps séparant cet ultime coup franc du coup de sifflet final pressenti. Et après avoir buté toute la rencontre sur une solide défense d'Hoffenheim bien décidée à replacer son équipe sur le podium, Antonio da Silva, arrivé de Bâle cet été, a donc fini par trouver l'ouverture sur un joli coup-franc brossé et retombant sous la barre de Starke... Cruel pour Hoffenheim d'autant que la faute à l'origine de cette égalisation semble sujette à caution. Sahilovic, très mécontent et expulsé dans la foulée pour contestation, en sait quelque chose. Sahin doit retirer son penalty... Car Dortmund, avec 10 des 11 joueurs alignés jeudi face à Paris, aura longtemps vainement poussé pour tenter de faire oublier un début de rencontre hasardeux. Gêné par le pressing du milieu du TSG, Dortmund se fait même surprendre sur une action bien menée par le côté gauche du petit poucet de Bundesliga. Le club surprise de la saison 2008-2009, plus petite ville à évoluer dans l'élite (3000 habitants), n'a pas perdu grand-chose de ces armes habituelles qu'incarne notamment le toujours présent Demba Ba. Le Sénégalais, bien placé, reçoit alors ainsi l'offrande de Luiz Gustavo. Le Brésilien, bien lancé par Mlapa, fixe les deux défenseurs de Dortmund revenus à toute vitesse pour servir son longiligne attaquant, seul au deuxième poteau. L'ancien joueur de Rouen ajuste alors parfaitement Weidenfeller (9e, 1-0). Ayant davantage la possession du ballon sans toutefois réellement inquiéter Starke, Dortmund manque d'immédiatement revenir dans la partie. Kagawa, sur la droite, entre dans la surface et voit son crochet coupé par le bras de Vorsah. Surpris mais fautif, le Ghanéen est logiquement sanctionné par M.Stark qui accorde un penalty. Sahin, comme jeudi face à Paris, s'en charge et marque sur gauche du but de Starke. Mais, des joueurs ayant pénétré dans la surface, ce penalty est refusé. Le Turc s'élance de nouveau et choisit de changer de côté. Sans succès, Starke repoussant parfaitement sa tentative (1-0, 14e). Dortmund allait peiner à se relever de ce coup du sort. Malgré une grosse poussée, Kagawa et Barrios notamment ne trouvent pas la solution en seconde période... Impuissant, maladroit mais aussi parfois malheureux sur quelques actions, Dortmund file alors vers sa seconde défaite. Avant le miracle Antonio da Silva, auteur de son premier but en Bundesliga pour sa deuxième apparition. Après la folie Kagawa, Dortmund s'est peut-être trouvé dimanche un nouveau chouchou mais perd sa place de leader au profit de Mayence, auteur à Leverkusen de sa huitième victoire en neuf matches (0-1)...