Dopage : une équipe française visée

  • A
  • A
Dopage : une équipe française visée
@ MAXPPP
Partagez sur :

CYCLISME - Plusieurs coureurs de l'équipe BigMat-Auber 93 ont été entendus par la police.

A peine remis de l'affaire Jeannie Longo, le cyclisme français pourrait être touché de plein fouet par une nouvelle polémique liée au dopage. L'Equipe.fr annonce en effet mardi qu'une dizaine de coureurs professionnels de l'équipe continentale BigMat - Auber93 (l'équivalent de la troisième division) ont été entendus mardi à Créteil, à titre de témoins, par des policiers et des gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

Jeannesson également entendu

Ces auditions sont "conduites dans le cadre d'une enquête préliminaire (ouverte en janvier 2010 ndlr) diligentée par le parquet de Créteil et relative à une possible affaire d'acquisition, de cession et de détention de produits dopants", annonce le site du quotidien sportif. Un ancien coureur de l'équipe BigMat, Arnold Jeannesson, qui court désormais pour la FDJ, fait également partie des personnes interrogées. A 25 ans, il est l'un des plus grands espoirs du cyclisme français et a notamment terminé 15e du dernier Tour de France.

Interrogé par L'Equipe, il s'agace : "j'ai fait l'aller-retour pour rien. J'ai été entendu pace que j'étais un coureur de l'équipe en 2008. Je n'ai rien pu apporter à l'enquête. (...) Ça m'énerve parce qu'on va m'associer à ça. On va parler plus de ça que de ma 15e place au Tour de France."

Alors que les coureurs sont pour le moment interrogés au simple titre de témoins, l'ancien médecin de l'équipe BigMat-Aubert, le Docteur Philippe Bedoucha, qui a exercé jusqu'à fin 2010 au sein de la formation, a été placé en garde à vue. Il est soupçonné d'avoir animé un "petit réseau" et approvisionné certains coureurs en EPO, voire en hormones de croissance. Jean-Philippe Tellier, coureur amateur et sapeur-pompier de Paris, a lui aussi été placé en garde à vue depuis lundi. Selon une source policière, un cyclo-crossman a été entendu et pourrait, lui aussi, être mis en examen. (Nouvelle) affaire à suivre...