Donald, l'homme à battre

  • A
  • A
Donald, l'homme à battre
Partagez sur :

Vainqueur en février du championnat du monde de match-play, Luke Donald sera le favori cette semaine en Andalousie du championnat disputé sous le même format qui réunira 24 des meilleurs joueurs du circuit européen. Très régulier depuis le début de l'année, l'Anglais, spécialiste des ces duels frontaux, aura l'occasion de se rapprocher un peu plus de la première place mondiale.

Vainqueur en février du championnat du monde de match-play, Luke Donald sera le favori cette semaine en Andalousie du championnat disputé sous le même format qui réunira 24 des meilleurs joueurs du circuit européen. Très régulier depuis le début de l'année, l'Anglais, spécialiste des ces duels frontaux, aura l'occasion de se rapprocher un peu plus de la première place mondiale. 24 joueurs pour 14 nationalités représentées. Mais pas un Français... Au lendemain de l'attribution de la Ryder Cup 2018 à la France, la présentation du plateau du championnat de match-play disputé cette semaine en Andalousie est là pour rappeler à quel point le chemin sera long jusqu'en 2018. Grégory Bourdy, Victor Dubuisson, Romain Wattel, voire Raphaël Jacquelin et Grégory Havret, ceux qui ont aujourd'hui les meilleures chances d'être au rendez-vous de la Ryder Cup sur leur sol, seront cantonnés au rôle de simple spectateur cette semaine. Abandonnant les honneurs à Lee Westwood, Luke Donald, Martin Kaymer, Rory McIlroy ou encore Graeme McDowell, ces fiers européens qui squattent cinq des six premières places mondiales. De ce plateau extrêmement dense de 24 joueurs, qui regroupe également les Sud-Africains Louis Oosthuizen et Charl Schwartzel, détenteurs respectivement du British Open et du Masters, seuls huit, ceux qui sortiront vainqueurs de leur match à trois, pourront prétendre aux quarts de finale. Un stade du tournoi où il serait étonnant de ne pas retrouver Luke Donald, vainqueur en février en Arizona du championnat du monde de match-play. Si ce dernier retrouvera sur sa route le tenant du titre, son compatriote Ross Fisher, en plus de l'Américain Ryan Moore, l'Anglais apparaît aujourd'hui comme le joueur le plus régulier à l'heure actuelle, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis où il a encore pris la quatrième place du Players Championship dimanche. "Ma confiance est au sommet en ce moment. Je joue de manière très consistante depuis six mois maintenant", reconnaît celui qui reste sur 13 Top 10 sur ses 14 dernières sorties, son seul accroc restant un cut raté lors de son tournoi de reprise. Et quand on connaît sa réputation en match-play, difficile de ne pas en faire l'un des favoris dans le sud de l'Espagne. "J'adore ces duels en un-contre-un sur 18 trous. J'aime le fait de pouvoir être plus agressif. C'est une autre approche, un peu plus fun !" Un plaisir qui pourrait être double, voire triple, en fin de semaine, l'Anglais, qui s'est hissé lundi à la deuxième place mondiale aux dépens de l'Allemand Martin Kaymer, ayant l'occasion en cas de victoire de chiper le trône mondial à son compatriote Lee Westwood. De quoi rajouter un peu de piment à la compétition... Le programme par groupes (dans l'ordre, le premier match jeudi après-midi, le second vendredi matin et le dernier vendredi après-midi): Groupe Gary Player: - Francesco MOLINARI (ITA) v Ian POULTER (ENG): nul - Ian POULTER (ENG) v Paul LAWRIE (SCO) - Francesco MOLINARI (ITA) v Paul LAWRIE (SCO) Groupe Assar Gabrielsson: - Miguel-Angel JIMÉNEZ (ESP) bat Charl SCHWARTZEL (RSA): 6 et 5 - Miguel-Angel JIMÉNEZ (ESP) v Johan EDFORS (SWE) - Charl SCHWARTZEL (RSA) v Johan EDFORS (SWE) Groupe Greg Norman: - Alvaro QUIROS (ESP) bat Paul CASEY (ENG): 3 et 1 - Alvaro QUIROS (ESP) v Søren KJELDSEN (DEN) - Paul CASEY (ENG) v Søren KJELDSEN (DEN) Groupe Gustaf Larson: - Rory MCILROY (NIR) bat Retief GOOSEN (RSA): un trou - Retief GOOSEN (RSA) v Nicolas COLSAERTS (BEL) - Rory MCILROY (NIR) v Nicolas COLSAERTS (BEL) Groupe Ian Woosnam: - Graeme MCDOWELL (NIR) bat Louis OOSTHUIZEN (RSA): 3 et 1 - Louis OOSTHUIZEN (RSA) v Jhonattan VEGAS (VEN) - Graeme MCDOWELL (NIR) v Jhonattan VEGAS (VEN) Groupe Arnold Palmer: - Martin KAYMER (GER) bat Y.E. YANG (KOR): 2 et 1 - Y.E. YANG (KOR) v Seung-yul NOH (KOR) - Martin KAYMER (GER) v Seung-yul NOH (KOR) Groupe Mark McCormack: - Luke DONALD (ENG) bat Ryan MOORE (USA): 4 et 3 - Ryan MOORE (USA) v Ross FISHER (ENG) - Luke DONALD (ENG) v Ross FISHER (ENG) Groupe Seve Ballesteros: - Lee WESTWOOD (ENG) bat Anders HANSEN (DEN): 6 et 5 - Anders HANSEN (DEN) v Aaron BADDELEY (AUS) - Lee WESTWOOD (ENG) v Aaron BADDELEY (AUS)