Domenech sort de sa réserve

  • A
  • A
Domenech sort de sa réserve
@ Reuters
Partagez sur :

L'ex-sélectionneur a retrouvé la parole (et le terrain), samedi, avec les jeunes de l'ACBB.

Discret, pour ne pas dire muet, depuis la fin de la Coupe du monde en Afrique du Sud, Raymond Domenech a tenu une conférence de presse, samedi, au stade Maurice-Hubert de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine. Au surlendemain de la révélation, dans L'Equipe, de son engagement auprès des jeunes de l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt (ACBB), l'ancien sélectionneur des Bleus a tenu à expliquer son choix avant la rencontre opposant le club boulonnais à celui de Suresnes. S'il a repris du service, c'est avant tout "pour se faire plaisir", avec "juste l'envie d'être sur le terrain".

"Juste l'envie d'être sur le terrain", confie Raymond Domenech :

Raymond Domenech le reconnaît. Cette aventure auprès des jeunes constitue un bon bol d'air frais. "J'ai besoin de souffler, de me reconstruire. J'ai vécu six ans à un poste difficile", a expliqué le Lyonnais, qui a définitivement troqué le costume pour le look-jeans basket.

"Une page a été tournée", a-t-il noté. Pas totalement puisque Raymond Domenech, on le sait, a saisi les prud'hommes pour obtenir réparation de la FFF après son licenciement pour faute grave. De son ancien univers, il a simplement lâché : "j'ai regardé France-Angleterre et j'étais content. Je souhaite une longue carrière à Laurent Blanc."

Redevenu éducateur, Raymond Domenech entend désormais apporter son expérience du haut niveau aux jeunes pousses de l'ACBB, âgées d'une dizaine d'années. "Pour le moment, j'ai beaucoup plus de choses à apprendre qu'à apporter", a confié l'ex-sélectionneur des Bleus.

Chez les jeunes, si le respect est de mise, on ne veut pas pour autant changer son comportement pour lui. "On va le prendre comme si c'était un entraîneur normal", a confié un jeune au micro d'Europe 1. Pour son premier match le long de la touche avec l'ACBB, Raymond Domenech l'a emporté (6-1). Visiblement, ses consignes passent mieux avec les enfants de 10 ans qu'avec les grands enfants de l'équipe de France.