Domenech: "Pat a besoin de jouer"

  • A
  • A
Domenech: "Pat a besoin de jouer"
Partagez sur :

Le verdict est tombé! Patrick Vieira ne fait pas partie de la liste de joueurs retenus par Raymond Domenech pour affronter la Roumanie et la Serbie les 5 et 9 septembre prochain. Le sélectionneur tricolore estime que le milieu de terrain intériste est trop juste physiquement et lui a donc préféré Alou Diaby. Henry réintègre quant à lui le groupe.

Le verdict est tombé! Patrick Vieira ne fait pas partie de la liste de joueurs retenus par Raymond Domenech pour affronter la Roumanie et la Serbie les 5 et 9 septembre prochain. Le sélectionneur tricolore estime que le milieu de terrain intériste est trop juste physiquement et lui a donc préféré Alou Diaby. Henry réintègre quant à lui le groupe. Pouvez-vous commenter l'absence de Patrick Vieira ? Oui, c'est ce que j'ai dit la dernière fois: sa situation pour le moment en club est la même qu'il y a une quinzaine de jours, il n'a pas joué de match entier (il a disputé la première mi-temps entre l'Inter et Bari dimanche dernier, ndlr), Pat a besoin de jouer, il faut qu'il joue des matches, on espère tous qu'il reviendra au plus haut niveau le plus vite possible pour son club et pour l'équipe de France.Pourtant, Franck Ribéry, qui a encore moins joué, est dans la liste, pourquoi ?Ce sont deux postes différents, deux statuts différents, deux morphologies différentes. Il y a des gens qui ont besoin de jouer, d'autres, à la limite s'ils ne jouent pas trop, je dirais que ça m'arrange.Se dirige-t-on vers la fin de carrière en Bleu de Patrick Vieira ?Non, pas du tout, c'est vous qui le dites. Moi, j'ai toujours espoir que Pat revienne à son niveau, il n'a pas fini, il est en train de revenir petit à petit, c'est un peu court à l'heure actuelle, mais j'espère qu'il reviendra au plus vite.N'êtes-vous pas inquiet de la capacité de Franck Ribéry d'enchaîner deux matches et êtes-vous rassuré pour Thierry Henry qui a joué le week-end dernier ?Je ne suis jamais inquiet sur l'envie de Franck de participer à des matches, on est plutôt avec lui dans le registre de l'empêcher d'en faire trop et trop vite, c'est plus dans ce registre que je suis inquiet. Car sur son envie et sa capacité, je n'ai aucun doute. Titi aussi revient, ses problèmes de tendon sont en train de s'estomper, j'ai vu son dernier match, 75 minutes contrer Bilbao, il est mieux, je suis rassuré à ce niveau-là."J'arrive à voir des trucs de temps en temps"Pourquoi êtes-vous allé voir Benzema lundi à Madrid, pour dissiper des malentendus ?Parce que c'est le métier du sélectionneur. C'est le métier d'aller voir les uns et les autres, ça m'arrive assez souvent d'aller voir des matches, d'abord parce que c'est ce que j'aime faire, ensuite c'est mon métier, ça permet de voir les joueurs dans des conditions différentes, de discuter avec eux. C'est pour leur faire sentir qu'on croit en eux, qu'on a besoin d'eux, que l'équipe de France a besoin de joueurs de talent, qu'ils en font partie. Il y a la Coupe du monde qui arrive, tout le monde doit se sentir concerné, c'est important de renforcer leur positionnement par rapport à l'équipe de France, tous les sélectionneurs fonctionnent comme ça.Dans quel état d'esprit abordez-vous ce double rendez-vous décisif ?J'aborde toujours les matches de l'équipe de France de la même manière, concentré, déterminé, impatient de voir l'équipe, de jouer, d'avancer dans cette qualification à la Coupe du monde. On va faire un match, plus un derrière où il faudra être performant, et tout ce que je pense est orienté vers l'efficacité maximum, ce qu'on peut faire pour que cette équipe gagne ses matches.