Domenech: "on progresse"

  • A
  • A
Domenech: "on progresse"
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Malgré un revers face à la Chine, le sélectionneur note des points positifs.

EQUIPE DE FRANCE - Malgré un revers face à la Chine, le sélectionneur note des points positifs. A contre-sens. Une victoire, un nul et une défaite pour conclure. Face à ce bilan peu encourageant, Raymond Domenech a pourtant jugé que l'équipe de France avait progressé lors de sa campagne de préparation. "On était mieux que lors du match précédent et nettement mieux que la fois d'avant, on évolue, on progresse", a confié le sélectionneur national, vendredi, en conférence de presse à l'issue de la défaite des Bleus face à la Chine (0-1) à Saint-Pierre de la Réunion. "Je ne dis pas que c'est parfait mais je dis que c'est mieux", a t-il poursuivi avant de concéder "qu'il y a toujours des raisons de s'inquiéter quand on perd un match.". Face à une équipe chinoise somme toute modeste, les Bleus n'ont guère rassuré avant leur entrée en lice dans le Mondial 2010 face à l'Uruguay, le 11 juin prochain. Raymond Domenech a imputé la contre-performance de ses troupes à "un manque de fraîcheur et de spontanéité" tout en notant un certain nombre de points positifs. "J'ai vu plein de choses intéressantes dans le jeu, l'animation, le mouvement, la construction et même dans la solidité défensive car on a eu des problèmes à régler face à une équipe qui sortait vite", a déclaré le technicien français. Écoutez Raymond Domenech au micro de Pascal Normand : Plutôt que de pointer du doigt le manque de réalisme des attaquants français, qui n'auront pas inscrit le moindre but au cours des trois matches amicaux, Raymond Domenech préfère retenir le nombre d'occasions - pas si nombreuses au final - de ses hommes. "Si on regarde le nombre d'occasions de but qu'on a, on se demande comment on a fait pour les rater. Le côté positif, c'est celui-là", a-t-il analysé. Le technicien tricolore s'est surtout dit frustré pour le public réunionnais très enthousiaste depuis l'arrivée des Bleus sur leur île. "Je suis surtout déçu pour le public, qui a été exceptionnel jusqu'au bout et a encouragé les joueurs de l'équipe de France jusqu'à la dernière seconde", a regretté Domenech qui retient cependant que "l'équipe de France fait encore rêver". Les Bleus, dans leur nouveau schéma tactique en 4-3-3, sont loin d'avoir accumulé la confiance nécessaire pour relever le défi du Mondial. "Ce n'est pas le moment de tout chambouler", a pourtant affirmé Raymond Domenech, il faut bien réfléchir, peser le pour et le contre. Il nous reste une semaine pour étudier les options. Maintenant, il ne faut pas se tromper et choisir la meilleure formule". Son homologue chinois, Gao Hongbo, avait beau faire de la France une finaliste en puissance, le destin des Bleus en Afrique du Sud apparaît bien incertain...