Domenech n'a pas demandé d'indemnités

  • A
  • A
Domenech n'a pas demandé d'indemnités
@ Reuters
Partagez sur :

Selon la FFF, l'ex-sélectionneur n'a pas demandé 2 millions d'euros de dommages et intérêts.

Selon la FFF, l'ex-sélectionneur n'a pas demandé 2 millions d'euros de dommages et intérêts. La rumeur a été lancée mardi par le quotidien espagnol AS : Raymond Domenech aurait demandé une indemnisation de 2 millions d'euros en cas de licenciement de la Fédération française de football. La FFF a tenu à la démentir le jour-même, avant même le conseil fédéral prévu vendredi prochain (à 14h) et qui devrait entériner le licenciement de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France. "Suite à une information diffusée en Espagne selon laquelle Raymond Domenech exigerait de la FFF deux millions d'euros de dommages et intérêts, la Fédération Française de Football dément formellement avoir reçu de l'ancien sélectionneur quelque demande d'indemnisation que ce soit", est-il ainsi expliqué dans un communiqué. Reste que le sort de l'ancien patron des Bleus est encore loin d'être réglé puisque ce dernier est toujours sous contrat avec la Direction technique nationale (DTN). Mais les membres du conseil fédéral souhaitent ardemment son départ. "Il a terni l'image de la Fédération. Son attitude a été indigne", explique ainsi dans les colonnes du Parisien Christian Teinturier, déjà partisan d'un départ de Domenech après l'Euro 2008. Il est cette fois soutenu par d'autres membres du conseil fédéral, à l'image de Guy Chambily : "On demandera son départ lors du conseil fédéral (du 23 juillet, ndlr). Je suis pour son licenciement". Un départ qui ne s'annonce pas si simple car l'ancien sélectionneur n'est pas obligé d'accepter l'arrangement à l'amiable que souhaite la FFF. Certains espèrent de leur côté qu'il prenne ses responsabilités et quitte de lui-même le giron fédéral.