Domenech, la saga de l'été ?

  • A
  • A
Domenech, la saga de l'été ?
Partagez sur :

Presque une année après la fin de son mandat de patron des Bleus, marquée par l'échec du Mondial sud-africain, Raymond Domenech retrouve un rôle d'entraîneur un peu particulier. Dans L'étoffe des champions, jeu qui sera diffusé l'été prochain sur France 3 durant neuf semaines, l'ex-sélectionneur de l'équipe de France, opposé à Thierry Rey ou Jean-Claude Perrin, coachera une équipe d'anonymes.

Presque une année après la fin de son mandat de patron des Bleus, marquée par l'échec du Mondial sud-africain, Raymond Domenech retrouve un rôle d'entraîneur un peu particulier. Dans L'étoffe des champions, jeu qui sera diffusé l'été prochain sur France 3 durant neuf semaines, l'ex-sélectionneur de l'équipe de France, opposé à Thierry Rey ou Jean-Claude Perrin, coachera une équipe d'anonymes. Le come-back médiatique de Raymond Domenech se poursuit. Après avoir attiré les caméras en novembre dernier lors de son implication dans la vie du club de football de Boulogne-Billancourt, en qualité de bénévole auprès de l'équipe pupille, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France s'attaque au grand public. C'est certainement ce qu'espère la direction de France 3 qui, vendredi, à confirmé une information préalablement dévoilé par l'édition en ligne du Parisien. Le quotidien annonçait que la chaîne du groupe France Télévisions avait enrôlé Raymond Domenech pour un programme prévu cet été. Opposé à Thierry Rey et Jean-Claude Perrin Déjà contacté par TF1 pour l'émission Danse avec les stars, diffusée il y a quelques semaines, l'ex-patron des Bleus participera à un jeu intitulé L'étoffe des champions. Raymond Domenech devrait ainsi coacher une équipe d'anonymes, opposée à celle de Thierry Rey, champion olympique de judo, et de Jean-Claude Perrin, l'ancien mentor des perchistes français. On ne connaît pas tous les détails de ce divertissement mais il est qualifié de "nouveau et original" par la chaîne. Il devrait débuter à 20h35, durer neuf semaines et mettre "en avant le dépassement de soi et les vraies valeurs du sport." Un rôle sur mesure ?