Djokovic terrasse Nadal

  • A
  • A
Djokovic terrasse Nadal
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Le n°2 mondial a dominé Rafael Nadal en finale du Masters 1000 de Madrid (7-5, 6-4).

Tremblement de terre. Rafael Nadal était invaincu depuis près de deux ans sur terre battue. Le n°1 mondial en était à 37 victoires consécutives sur cette surface. En neuf confrontations avec Novak Djokovic sur terre battue, le Majorquin l'avait emporté à chaque fois. Dimanche, à Madrid, toutes ces séries ont pris fin. Djokovic, plus que jamais prétendant à la place de n°1 mondial, l'a emporté en deux manches (7-5, 6-4) et un peu plus de deux heures de jeu (2h17').

Intraitable Djokovic. Novak Djokovic est invaincu cette saison et en est désormais à 33 matches sans défaite. Le Serbe a remporté dimanche son cinquième tournoi, son troisième Masters 1000 après Indian Wells et Miami, avec à chaque fois, une victoire contre Nadal en finale !, sur dur. "Nole" a également remporté le premier Majeur de la saison, en Australie, ainsi que "son" tournoi, chez lui, à Belgrade. Etant donné sa démonstration de force, dimanche, il apparaît désormais comme le co-favori du prochain Roland-Garros et un candidat crédible au Grand Chelem. A lire : Djokovic, l'homme invincible

Novak Djokovic et Rafael Nadal (930x620)

© REUTERS

"C'est incroyable." Interrogé à sa sortie du cours, Djokovic a expliqué l'une des raisons de son succès : la confiance. "Je suis entré sur le court aujourd'hui (dimanche) en croyant que je pouvais gagner. Je suis extrêmement content de la manière dont j'ai joué. Je savais que j'avais ma chance dans de telles conditions, un peu plus rapides que d'habitude sur terre." La rapidité de la surface a permis à Djokovic de faire mal à Nadal, notamment en revers, et à réaliser la majorité des coups gagnants de la partie. Mais le dernier échange, très long, a démontré que le Serbe était capable de remporter les épreuves de force...

Démonstration de force. Lors de cette finale, Djokovic a mis d'entrée Nadal sous pression. Il a mené 4-0, avant que l'Espagnol ne revienne dans la rencontre en débreakant à deux reprises, pour revenir à 5-5. Mais alors que Nadal servait pour arracher le tie-break, le Serbe a conclu la première manche sur un jeu blanc, avec une dernière balle let... Au cours d'un match équilibré, Djokovic aura su se montrer plus tranchant dans les moments décisifs, notamment en fin de deuxième set, lorsqu'il s'offrit un break final synonyme de titre.

Casillas et Ronaldo, à Madrid (930x620)

© REUTERS


Les joueurs du Real dans les gradins. Ce nouveau "classique" du tennis moderne (Djokovic et Nadal s'affrontaient déjà pour la 26e fois) a évidemment attiré du beau monde, à commencer par les joueurs du Real Madrid, venus en voisins, comme Iker Casillas ou Cristiano Ronaldo, qui portait les lunettes de soleil (de star) de rigueur.